Déconfinement : Ségolène Royal estime que "ce n'est plus le moment de critiquer" l'exécutif | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Déconfinement : Ségolène Royal estime que "ce n'est plus le moment de critiquer" l'exécutif
©NICHOLAS KAMM / AFP

Temps difficiles

Déconfinement : Ségolène Royal estime que "ce n'est plus le moment de critiquer" l'exécutif

Ségolène Royal, qui avait vivement critiqué la politique d'Emmanuel Macron (notamment sur la réforme des retraites ou le mouvement des Gilets jaunes), a estimé ce dimanche qu'il n'était plus temps de "critiquer" l'exécutif. Elle a appelé à faire au contraire "converger l'ensemble des énergies" face aux nouveaux défis à l'occasion du déconfinement.

L'ancienne ministre socialiste Ségolène Royal était invitée ce dimanche sur BFMTV.  Elle a estimé ce 17 mai qu'il n'était plus temps de "critiquer" l'exécutif. Face au choc de la crise du Covid-19, l’ancienne candidate à l’élection présidentielle a appelé à faire au contraire "converger l'ensemble des énergies" : 

"Le monde entier a vu les difficultés de gestion de la crise en France, et par conséquent nous avons aujourd'hui besoin de faire converger l'ensemble des énergies, pour que la France rattrape ce retard et puisse se relever assez vite. Nous rentrons dans une nouvelle phase où on a besoin de l'énergie de tous, ce n'est plus le moment de critiquer ou de polémiquer, même si ces critiques ont été très utiles et auraient dû être entendues. Tout a été dit à la fois sur les choses positives qui ont pu être faites, notamment sur les décisions économiques, et sur les failles et les manquements". 

Elle a néanmoins souligné le fait qu'elle avait pointé assez tôt dans la crise du coronavirus le manque de masques disponibles en France.

Ségolène Royal avait évoqué en début d'année l'hypothèse d'une candidature présidentielle en 2022. 

Le président de la République Emmanuel Macron a également lancé un appel à l'unité des Français ces dernières semaines pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire. Il l'a encore fait ce dimanche lors d’un hommage rendu au général de Gaulle.

RTL - BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !