Déconfinement : Bruno Le Maire souhaite que tous les commerces puissent rouvrir dès le 11 mai, sauf la restauration | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Déconfinement : Bruno Le Maire souhaite que tous les commerces puissent rouvrir dès le 11 mai, sauf la restauration
©ALAIN JOCARD / AFP

Relancer l’économie

Déconfinement : Bruno Le Maire souhaite que tous les commerces puissent rouvrir dès le 11 mai, sauf la restauration

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, s’est exprimé sur le calendrier du déconfinement et sur l’avenir des entreprises et des commerces. Bruno Le Maire plaide pour une réouverture globale le 11 mai mais n’a pas pu confirmer la date du 15 juin pour les restaurants et les bars.

Bruno Le Maire s’est exprimé ce jeudi 23 avril sur Franceinfo sur la question du déconfinement et sur le calendrier de réouverture des commerces :  

"Nous souhaitons que tous les commerces puissent rouvrir le 11 mai", excepté les cafés, bars et restaurants. 

Le ministre n’a pas écarté l’hypothèse d’une réouverture différenciée selon les situations sanitaires régionales.

Concernant les restaurants, Bruno Le Maire n’a pu confirmer une date de réouverture. Celle du 15 juin avait été évoquée par plusieurs médias. "Rien ne serait pire que d'ouvrir dans la précipitation", selon le ministre.

Lors de cet entretien, Bruno Le Maire a également précisé que la France n'accorderait pas d'aides pour faire face à la crise du coronavirus aux entreprises basées ou ayant des filiales dans les paradis fiscaux. Ce dispositif a récemment déjà été adopté au Danemark

"Il va de soi que si une entreprise a son siège fiscal ou des filiales dans un paradis fiscal, je veux le dire avec beaucoup de force, elle ne pourra pas bénéficier des aides de trésorerie de l'Etat. Il y a des règles qu'il faut respecter. Si vous avez bénéficié de la trésorerie de l'Etat, vous ne pouvez pas verser de dividendes et vous ne pouvez pas racheter des actions. Et si votre siège social est implanté dans un paradis fiscal, il est évident que vous ne pouvez pas bénéficier du soutien public".

Afin d’aider les nombreuses entreprises et commerces qui ont dû fermer à cause du confinement, des aides ont été mises en place par le gouvernement. Pour certains, les loyers ont été annulés. Bruno Le Maire souhaite obtenir des avancées sur la question des loyers pour les commerçants. Une médiation doit avoir lieu dans les prochains mois.  

"Il faut qu'on trouve un compromis. Nous avons obtenu des grandes foncières qu'elles annulent trois mois de loyers pour les très petites entreprises, moins de 10 salariés. J'ai décidé de nommer une médiatrice qui va faire cette médiation entre les grandes foncières et les chaînes. Jeanne-Marie Prost devra d'ici quelques semaines nous apporter des solutions pour qu'on allège la charge des loyers pour les commerces de taille moyenne ou de taille plus importante."

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !