Crise du Covid-19 : Emmanuel Macron et Angela Merkel proposent une nouvelle stratégie de coopération et un plan de relance européen de 500 milliards d'euros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Crise du Covid-19 : Emmanuel Macron et Angela Merkel proposent une nouvelle stratégie de coopération et un plan de relance européen de 500 milliards d'euros
©Francois Mori / POOL / AFP

Accord franco-allemand

Crise du Covid-19 : Emmanuel Macron et Angela Merkel proposent une nouvelle stratégie de coopération et un plan de relance européen de 500 milliards d'euros

Emmanuel Macron et Angela Merkel se sont exprimés lors d’une conférence de presse ce lundi 18 mai, après un échange par visioconférence, afin d'évoquer "le redressement économique" de l'Union européenne après la crise du Covid-19. Un vaste plan de relance a été présenté.

Le couple franco-allemand vient de dévoiler un plan de relance pour l'Union européenne face à la crise du coronavirus. Emmanuel Macron et Angela Merkel ont participé ce lundi 18 mai à une conférence de presse commune. Les deux dirigeants ont également longuement échangé avant cette prise de parole, par visioconférence. Le chef de l'Etat français et la chancelière allemande ont dévoilé une "initiative" commune afin de tenter de sauver l'Europe face au poids de la crise du Covid-19. 

Emmanuel Macron a précisé les enjeux liés à cette décision : 

"La crise que nous vivons est inédite, et elle impose une réponse qui, pour être efficace, doit être collective et donc européenne."

La France et l'Allemagne ont donc annoncé une initiative commune, un plan de relance économique européen. Le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel ont proposé  ce lundi un plan de relance en Europe afin de tenter de limiter la récession d'ampleur historique.

Paris et Berlin proposent que le plan de relance européen soit "doté de 500 milliards d’euros en dépenses budgétaires de l’UE pour les secteurs et régions les plus touchés, sur la base des programmes budgétaires de l’UE et dans le respect des priorités européennes". Selon leur déclaration commune, "pour soutenir une reprise durable qui rétablisse et renforce la croissance dans l'UE, l'Allemagne et la France soutiennent la création d'un Fonds de relance ambitieux, temporaire et ciblé".

Ce fonds "renforcera la résilience, la convergence et la compétitivité des économies européennes, et accroîtra les investissements, notamment dans les transitions écologique et numérique et dans la recherche et l’innovation", selon Paris et Berlin.

Ce plan ambitieux doit permettre de développer des coopérations sur le plan de la santé en Europe également.  La création d'une "Europe de la santé doit devenir notre priorité", selon Emmanuel Macron : 

"Notre volonté est de doter l'Europe de compétences très concrètes en matière de santé. Avec des stocks communs de masques et de tests, des capacités d'achats communes et coordonnées pour les traitements et les vaccins, des plans de prévention partagés des épidémies, des méthodes communes pour recenser les cas. Cette Europe de la santé n'a jamais existé, elle doit devenir notre priorité".

Parmi les mesures annoncées aujourd'hui, la France et l'Allemagne proposent donc la création d'une "task force" de l'Union européenne, chargée de la santé au sein du centre européen de prévention et de contrôle des maladies. 

La France et l’Allemagne veulent également garantir des stocks stratégiques communs de produits pharmaceutiques et médicaux. L’objectif est également d’augmenter les capacités européennes de recherche et de développement en matière de vaccins et de traitements.

Angela Merkel et Emmanuel Macron rappellent que les dépenses budgétaires de 500 milliards d'euros annoncées aujourd'hui, et visant à appuyer la relance économique en Europe, s'adressent en priorité aux pays et secteurs les plus touchés par cette crise liée au Covid-19, comme le tourisme : 

"Ce sont les pays qui ont le plus souffert qui vont le plus profiter de ces ressources.", selon Angela Merkel.

Lors de cette conférence de presse commune avec la chancelière allemande Angela Merkel, Emmanuel Macron a également tenu à saluer "des actions remarquables au niveau européen" et des "gestes de solidarité très concrets qui ont donné de l'Europe un visage humain" :

"L'Allemagne, la Suisse, le Luxembourg, l'Autriche ont accueilli près de 200 patients français. L'Allemagne comme la France ont apporté et livré du matériel à l'Italie et d'autres pays. La Banque Centrale Européenne a permis d'éviter une crise financière à court terme et l'écartement des taux d'intérêt entre les pays européens".

La Commission européenne "se réjouit" de la proposition franco-allemande de 500 milliards d'euros pour la relance économique au sein de l'Union européenne.

Reste à savoir si la France et l’Allemagne pourront convaincre la totalité de leurs partenaires européens pour ce vaste projet. 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !