Covid-19 : les classes fermeront dès le premier cas de contamination dans les 19 départements reconfinés, selon les précisions de Jean-Michel Blanquer | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Education
Les classes fermeront dès le premier cas de contamination à la Covid-19 dans les 19 départements reconfinés, selon les précisions de Jean-Michel Blanquer
Les classes fermeront dès le premier cas de contamination à la Covid-19 dans les 19 départements reconfinés, selon les précisions de Jean-Michel Blanquer
©Thomas COEX / POOL / AFP

Education nationale

Covid-19 : les classes fermeront dès le premier cas de contamination dans les 19 départements reconfinés, selon les précisions de Jean-Michel Blanquer

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé le renforcement du protocole sanitaire pour les écoles dans les départements reconfinés. 148 établissements ont fermé ces sept derniers jours. Les classes fermeront dès le premier cas de contamination.

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé ce vendredi 26 mars un protocole renforcé dans les établissements scolaires de tous niveaux situés dans les dix-neuf départements sous « mesures de freinage renforcé ». Jean-Michel Blanquer n’a pas fait le choix de la fermeture générale des écoles. Selon le ministre,  « les jeunes ont besoin de l'éducation, du système scolaire ».

Jean-Michel Blanquer a détaillé le nouveau dispositif qui sera appliqué :

« A partir de la semaine prochaine, dans les 19 départements sous restrictions renforcées, les classes, de tous niveaux, fermeront au premier cas de contamination détecté. Cela va nécessairement signifier plus de fermetures de classes dans les prochains jours pour ceux qui sont concernés ».

Jusqu'à présent, une classe à l'école élémentaire fermait lorsque trois cas positifs parmi les élèves étaient détectés, et un cas s'il s'agissait du variant sud-africain.

Les classes fermées le seront pour « une durée de deux à trois semaines » et les parents pourront demander à bénéficier d'arrêt de travail pour garder leurs enfants.

148 établissements ont fermé ces sept derniers jours, soit 0,24% des structures françaises. 3.256 classes ont été fermées, soit 0,6% de l'ensemble des classes, selon les chiffres de Jean-Michel Blanquer. 21.183 élèves ont été testés positifs ces sept derniers jours, ainsi que 2.515 membres du personnel enseignant.

320.000 tests salivaires ont été proposés et 200.000 ont été réalisés la semaine dernière.

Jean-Michel Blanquer ne s'est pas montré favorable à la proposition d'avancer les vacances d'avril de quinze jours :

« On ne doit pas s'interdire toute sorte d'évolution mais l'objectif est plutôt de maintenir le calendrier car il n'est pas démontré que les vacances aboutissent à moins de contamination que la période scolaire ».

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !