Covid-19 : en cas de recours au reconfinement, l'exécutif envisage d’organiser un débat et un vote non contraignant au Parlement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Covid-19 : en cas de recours au reconfinement, l'exécutif envisage d’organiser un débat et un vote non contraignant au Parlement
©LUDOVIC MARIN / AFP

Cadre politique

Covid-19 : en cas de recours au reconfinement, l'exécutif envisage d’organiser un débat et un vote non contraignant au Parlement

Selon plusieurs participants à la réunion qui s'est tenue ce jeudi entre le Premier ministre et l'opposition, Jean Castex aurait annoncé sa décision de recourir à l'article 50-1 pour discuter des nouvelles mesures de lutte contre la Covid-19.

La décision sur un hypothétique reconfinement n'a pas encore été officiellement prise et actée par l’exécutif. Les contours de ses modalités politiques sont en revanche déjà envisagés. Selon la rédaction du Figaro (citant plusieurs participants au rendez-vous entre le Premier ministre et les principaux leaders de l'opposition), Jean Castex aurait indiqué qu'il comptait recourir à l'article 50-1 de la Constitution dans les prochains jours.

Cela signifie concrètement que les nouvelles mesures de lutte contre la Covid-19 - a priori attendues pour ce week-end, selon des informations du Figaro - devraient faire l'objet d'un débat puis d'un vote non contraignant à l'Assemblée nationale et au Sénat.

Aucune date précise n'a encore été arrêtée à ce stade, mais cela pourrait avoir lieu en début de semaine prochaine, potentiellement mardi.

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, devrait dévoiler de nouvelles informations ce jeudi soir sur la gestion de la crise sanitaire edt sur l'action de l'exécutif.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !