Coronavirus : le gouvernement réfléchit à rendre obligatoire l'isolement des personnes positives avec des amendes pour celles qui ne le respecteraient pas | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Coronavirus
Coronavirus
©MEHDI FEDOUACH / AFP

Durcissement

Coronavirus : le gouvernement réfléchit à rendre obligatoire l'isolement des personnes positives avec des amendes pour celles qui ne le respecteraient pas

Europe 1 évoque cette hypothèse alors que des pénalités de plusieurs milliers d'euros existent déjà dans plusieurs pays européens

 Selon Europe 1 le gouvernement français "réfléchit à rendre obligatoire l'isolement des personnes atteintes du Covid-19. Celles-ci pourraient alors être contrôlées de très près, avec des amendes en cas de manquement".

"On doit tout regarder si on veut s’en sortir", justifie un ministre dont Europe 1 ne dnne pas le nom. Après Emmanuel Macron qui avait déclaré, le 28 octobre que « l'isolement plus efficace des personnes positives » était un sujet « sur lequel nous devons encore réfléchir » rappelle Le Point.

Europe 1 ajoute que  le ministre de la Santé, Olivier Véran, "a appelé dimanche les parlementaires à se saisir du sujet". Un sujet ultra-sensible qui peut déclencher un vif débat sur la liberté individuelle.

Dans plusieurs pays européens les pénalités ne sont pas symboliques :souligne Le Point : "en Espagne, l'amende peut grimper jusqu'à 600 000 euros, avec une peine de prison en plus. Même chose en Allemagne (jusqu'à 5 000 euros), en Italie ou en Grande-Bretagne (jusqu'à plus 10 000 euros en cas de récidive)."

A lire aussi : Covid-19 : des députés de la majorité réclament une quarantaine obligatoire avec la mise en place d’amendes de 10.000 euros

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !