Coronavirus : l’OMS estime que le monde est entré dans une "phase dangereuse" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Coronavirus : l’OMS estime que le monde est entré dans une "phase dangereuse"
©AFP

Déconfinement

Coronavirus : l’OMS estime que le monde est entré dans une "phase dangereuse"

Le monde est entré dans une "phase dangereuse" à mesure que le déconfinement se poursuit et que les frontières réouvrent dans les pays qui avaient mis en place des mesures de restrictions à la mobilité, selon un message alarmant de l'OMS. L’organisation redoute que la levée du confinement puisse provoquer de nouvelles contaminations.

Le chef de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’est exprimé, lors d’une conférence de presse, sur la phase de déconfinement adoptée par de nombreux pays. 

"Le monde est entré dans une phase nouvelle et dangereuse. Beaucoup de gens sont évidemment fatigués de rester chez eux. Les pays sont désireux de rouvrir leur société et leur économie". 

Le dirigeant de l’OMS a tenu à alerter la population sur le fait que la menace du virus n’était pas encore totalement écartée à travers la planète. 

"Le virus continue de se propager rapidement, il reste mortel et la plupart des personnes restent exposées".

L'OMS avait recensé ce jeudi plus de 150.000 nouveaux cas, un record sur une seule journée depuis le début de l'épidémie.

L’inquiétude sur de nouveaux cas est forte à Pékin après des contaminations sur un marché. L’Amérique du Sud est particulièrement touchée également. La situation au Brésil est toujours aussi alarmante notamment. De nouveaux cas en Inde soulèvent de nouvelles inquiétudes aussi sur une possible seconde vague dans les prochaines semaines.   

Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !