Condamnation pour l'épicerie musulmane avec horaires séparés pour les hommes et les femmes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Condamnation pour l'épicerie musulmane avec horaires séparés pour les hommes et les femmes
©Flickr

Discrimination

Condamnation pour l'épicerie musulmane avec horaires séparés pour les hommes et les femmes

"Je me suis adapté à la demande de la clientèle", se défend le gérant.

Cette épicerie avait provoqué un tollé : une épicerie musulmane de Bordeaux qui avait institué des horaires séparés pour les hommes et les femmes. Le gérant de cette épicerie a été condamné à deux mois de prison avec sursis et 500 euros d'amende par le Tribunal correctionnel de Bordeaux. Les motifs de la condamnation sont : provocation à la haine ou à la violence en raison du sexe, par parole ou écrit et discrimination en raison du sexe pour refus d'un bien ou d'un service dans un lieu accueillant du public.

Le propriétaire de l'épicerie, prénommé Jean-Baptiste et converti à l'islam, a fermé son épicerie, et Jean-Baptiste vit maintenant du RSA et de petits boulots. Il s'est défendu en arguant que "je me suis adapté à la demande de la clientèle", et l'audience a cité deux femmes, "elles aussi récemment converties, [qui] ont dit aux policiers qu'elles préféraient que ce soit comme ça." Il a également déclaré qu'il ignorait que c'était illégal. 

A LIRE AUSSI : La France "islamophobe" et "antisémite" ? Vous avez tout faux M. John Kerry !

Lu sur Sud-Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !