Comment le nombre d’attaques terroristes a explosé dans le monde (et le pire reste à venir) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Comment le nombre d’attaques terroristes a explosé dans le monde (et le pire reste à venir)
©Global Terrorism Index

Le terrorisme, ça va continuer

Comment le nombre d’attaques terroristes a explosé dans le monde (et le pire reste à venir)

En 2014, le nombre d'attentats où plus de 100 personnes sont mortes a atteint un niveau sans précédent.

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.

Voir la bio »

Oui, le terrorisme est en forte augmentation--non seulement au Moyen-Orient, mais à travers le monde. Et va probablement continuer à augmenter.

Rien qu'en 2014, il y a eu 28 attentats faisant plus de 100 victimes, un niveau jamais atteint, comme le montre ce graphique de la Global Terrorism Database de l'Université du Maryland.
Comme le montre le graphique ci-dessous, nous sommes passés de 1000 attentats par an dans le monde en 2002 à plus de 10 000 en 2013. 
C'est la conclusion du Global Terrorism Index compilé par l'Institute for Economics and Peace, analysé par Max Ehrenfreund du Washington Post.
Ces attaques terroristes ne sont pas limitées au Moyen-Orient, mais sont mondiales, comme on le voit sur cette carte:
Carte des attentats terroristes mondiaux en 2013 - Global Terrorism Index
On assiste ainsi à un triple phénomène :
  • Une augmentation drastique du terrorisme dans certains pays précis, liée à des crises politiques et militaires spécifiques. La majorité des attaques terroristes dans le monde sont concentrées dans cinq pays : l'Irak et la Syrie, où Daesh a fait son domaine, l'Afghanistan, toujours en proie à la guerre entre les Talibans et les Alliés, le Pakistan en proie au radicalisme islamique et à l'instabilité politique, et le Nigéria depuis l'émergence de Boko Haram. Dans ces pays, les attaques sont en augmentation constante depuis 2009, des pays qui ont en commun un islamisme fort et une situation de crise politique. 
  • Mais il y a aussi augmentation du terrorisme à travers le monde. Le nombre de pays sujets au terrorisme augmente, et les terroristes frappent à travers le monde, y compris dans des pays traditionnellement peu sujets au phénomène. On se souvient des attaques de Charlie Hebdo, de Madrid (191 victimes), de Londres (52 victimes), mais il faut également penser aux attaques terroristes dans des pays comme la Russie, le Kénya, le Liban ou l'Indonésie (plus de 200 personnes). 
  • Et, enfin, une augmentation des attaques à grande envergure. Les attaques de Paris de la semaine dernière ont reproduit le modus operandi de l'attaque spectaculaire de Mumbai menée par le groupe islamiste Lashkar-e-Taiba et qui ont fait 166 victimes. Les terroristes non seulement frappent plus souvent, et partout, mais ils sont devenus plus doués au fait de faire plus de victimes par attaques. 

Toutes ces tendances sont inquiétantes et bien réelles. Et il n'y a pas de raison de penser que ça ne va pas continuer.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !