Christiane Taubira s'inquiète de l'application de l'état d'urgence en cas de "majorité FN" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Christiane Taubira s'inquiète de l'application de l'état d'urgence en cas de "majorité FN"
©Reuters

Méfiante

Christiane Taubira s'inquiète de l'application de l'état d'urgence en cas de "majorité FN"

Une modification de la Constitution vise à y inscrire l'état d'urgence, prononcé le soir des attentats du 13 novembre.

Christiane Taubira est anxieuse. En plus de l'extension de la déchéance de nationalité qui ne lui plait pas vraiment, la garde des Sceaux serait particulièrement méfiante concernant une autre disposition.

En privé, la ministre de la Justice aurait en effet fait part de son inquiétude quant à l'entrée dans la Constitution de l'état d'urgence, rapporte le Canard enchaîné du mercredi 30 décembre. Cet état exceptionnel est aujourd'hui encadré par la loi de 1955. "Si une autre majorité l'utilise, et cela peut être une majorité FN, on ne va pas être bien" aurait-elle confié à des proches.

C'est pourtant bien elle (ainsi que le Premier ministre Manuel Valls) qui présentera cette réforme constitutionnelle devant le Parlement.

Comme le rappelle Le Lab, le gouvernement a assuré que ces pouvoirs de police exceptionnels sont contrebalancés par "le cadre de l'état de droit", malgré des affaires d'abus lors des nombreuses perquisitions, interpellations et gardes à vue menées dans ce cadre.

Lu sur le Lab Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !