Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum
©NIKLAS HALLE'N / AFP

Journée décisive et historique

Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum

Alors que les députés s'apprêtent à voter ou à rejeter le nouvel accord sur le Brexit, des centaines de milliers de personnes sont mobilisées dans les rues de Londres dans le cadre de cette journée décisive pour l'avenir du Royaume-Uni.

Des milliers de manifestants ont  défilé ce samedi dans le centre de Londres. Ils réclament un nouveau référendum sur le Breixt. La foule est partie en fin de matinée depuis Hyde Park en direction du Parlement. 

Les manifestants défilent avec les slogans suivants : 

"Que voulons-nous ? Le vote du peuple ! Quand le voulons-nous ? Maintenant !". 

Selon certains médias, le maire travailliste de Londres, Sadiq Khan, est présent dans le cortège. Des prises de parole de personnalités et de dirigeants politiques étaient également attendues devant Westminster.  

Les députés sont en plein débat sur le nouvel accord pour le Brexit conclu entre Londres et Bruxelles. Les débats sont vifs au sein du Parlement britannique. 

Selon un récent sondage YouGov, l’opinion britannique est en faveur de l’accord. 41 % des sondés estiment que les députés doivent le voter. 24 % seulement sont en faveur d’un rejet.

L'ex-première ministre Theresa May a appelé les membres du Parlement à soutenir l'accord présenté par Boris Johnson, en mettant "l'intérêt national en premier". Theresa May a également exprimé son opposition à un second référendum. Elle estime que le vote en faveur de l'accord présenté par Boris Johnson est la seule manière d'éviter un Brexit sans accord.

Le député Oliver Letwin estime en revanche qu'il était irresponsable de la part de Boris Johnson d'affirmer que les deux seules options sont son projet d'accord ou un Brexit sans accord.

Boris Johnson considère que tout nouveau report serait "inutile, coûteux et profondément destructeur pour la confiance du public".

Sud-Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !