Boston : les enquêteurs ont retrouvé des fragments de cocottes-minute | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Boston : les enquêteurs ont retrouvé des fragments de cocottes-minute
©Reuters

Avancée

Boston : les enquêteurs ont retrouvé des fragments de cocottes-minute

Dix-sept des 176 blessés étaient toujours mercredi dans un état critique et certains devront subir plusieurs opérations dans les jours à venir, ont déclaré les médecins.

"On ne réalise pas vraiment ce qui s'est passé. Le temps passe et les gens ici, restent très marqués par les événements. On en parle beaucoup, comme pour faire une thérapie" explique Jessica, une étudiante française actuellement à Boston. Si les Américains restent inquiets sur les suites de l'affaire, les enquêteurs, eux sont plutôt optimistes sur les investigations.

Des cocottes-minute bourrées de poudre à canon et de métal ont sans doute provoqué les explosions à l'arrivée du marathon. Les enquêteurs, qui ont retrouvé des morceaux de nylon noir sur les lieux des attentats, pensent que les bombes se trouvaient à l'intérieur de sacs de couleur sombre qui devaient être lourds à transporter, a déclaré un responsable du FBI.

Le président Barack Obama, qui se rendra jeudi à Boston pour une cérémonie œcuménique en hommage aux victimes, a parlé d'"acte terroriste" et la police a fait savoir que certains secteurs du centre de la ville pourraient rester fermés pendant plusieurs jours, le temps que les enquêteurs mènent leur travail d'investigation.

Les trois personnes mortes dans l'attentat sont un garçon de huit ans, Martin Richard, une jeune femme de 29 ans, Krystle Campbell, ainsi qu'un étudiant chinois qui suivait des cours à l'université de Boston. Cet étudiant, dont l'identité n'a pas été rendue publique à la demande de la famille, était venu assister au marathon en compagnie d'amis, a déclaré le consulat de Chine à New York. La surveillance a été renforcée dans les villes américaines. Les sacs suspects étaient fouillés à l'aéroport international Logan de Boston ainsi qu'à celui de La Guardia à New York.

Les enquêteurs ont recueilli des fragments qui ont été envoyés pour analyse au laboratoire du FBI en Virginie. "Parmi les fragments retrouvés figurent des morceaux de nylon noir qui pourraient provenir d'un sac à dos, mais aussi des fragments de billes de roulement, de clous et autres pièces de métal qui se trouvaient probablement dans une Cocotte-Minute", a déclaré Deslauriers. Rien ne permet de penser que les explosions de Boston participent d'un complot plus large, avait déclaré mardi Janet Napolitano, secrétaire à la Sécurité intérieure.

La piste intérieure est l'une de celles auxquelles pensent les enquêteurs. Elle s'appuie sur le jour choisi pour cet attentat : le Patriots' Day, qui correspond aussi au dernier jour pour les déclarations d'impôts - éléments qui tendraient vers la piste d'extrémistes de droite américains, comme de militants anti-impôts. Le 15 avril est aussi le jour anniversaire de la mort du président Abraham Lincoln, assassiné en 1865 par un sympathisant sudiste.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !