Baccalauréat : malgré la grève SNCF, début des épreuves pour près de 687 000 lycéens | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Baccalauréat : malgré la grève SNCF, début des épreuves pour près de 687 000 lycéens
©

Coup d'envoi

Baccalauréat : malgré la grève SNCF, début des épreuves pour près de 687 000 lycéens

Comme tous les ans, les candidats commencent avec la philosophie ce lundi.

Les révisions s'achèvent, place aux choses sérieuses. Entre angoisse et impatience, les lycéens débutent ce lundi les épreuves du baccalauréat session 2014. Au total, 686.907 lycéens passent le bac, parmi lesquels plus de 329.000 candidats au bac général (série littéraire, scientifique, économique et sociale) sont convoqués en métropole dès 08H00 pour composer en philo. A 09H30, les candidats au bac professionnel auront l'épreuve de français. Dans l'après-midi, ce sera au tour des candidats au bac technologique de disserter en philo.
Mais, cette année, au stress inhérent à ce genre d'épreuve, pour certains candidats, il va falloir faire avec un contre-temps de taille : la grève SNCF. En effet, les cheminots ont prolongé leur mouvement de contestation ce lundi. Toutefois, un dispositif exceptionnel a été mis en place pour permettre aux candidats d'arriver à l'heure.

Concrètement, dans le cadre de son dispositif "SNCF Assistance exams", la direction de la compagnie ferroviaire prévoit sur les lignes les plus importantes pour les centres d'examen, "des trains et des bus garantis aux moments-clés" pour assurer l'acheminement des élèves. Portant des gilets rouges marqués "SNCF Assistance-Exams", les agents assisteront "individuellement" les lycéens. De plus, près de 150 000 autocollants seront distribués dans les gares aux lycéens pour leur permettre d'être identifiés et de bénéficier, le cas échéant, d'un désistement d'autres passagers en leur faveur.

A LIRE AUSSI - "Aussi pires" pour la démocratie que les 1% les plus riches, les 0,0003% (de grévistes SNCF) qui imposent leur volonté au pouvoir politique ?

De même, le gouvernement a autorisé les candidats qui se présenteraient avec une heure de retard à plancher une heure de plus. En temps normal, ils peuvent être acceptés avec un retard allant jusqu'à une heure, mais doivent rendre leur copie en même temps que leurs camarades. En cas de retard dépassant une heure, le ministre de l'Education nationale demandera aux chefs de centre d'examen d'étudier les situations au cas par cas : "On agira avec bienveillance."
 

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !