Ashley Madison : les données des utilisateurs du plus grand site de rencontres extraconjugales dévoilées | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Les pirates du web ont révélé les noms, photos, adresses, mails et numéros de téléphone des personnes inscrites sur le site sulfureux.
Les pirates du web ont révélé les noms, photos, adresses, mails et numéros de téléphone des personnes inscrites sur le site sulfureux.
©REUTERS/Thomas Peter

WikiLeaks du Sexe

Ashley Madison : les données des utilisateurs du plus grand site de rencontres extraconjugales dévoilées

Les hackeurs d'Impact Team ont mis leurs menaces à exécution en dévoilant ces données très privées et souhaitent lutter contre l'infidélité des hommes sur le net.

Les 37 millions d’utilisateurs du site Ashley Madison, le plus grand site de rencontres extraconjugales ne vont pas dormir tranquilles ce soir. Le célèbre site fondé au Canada en 2001 avait subi un piratage informatique en juillet dernier et les hackeurs d'Impact Team ont mis leurs menaces à exécution en diffusant les données des utilisateurs dans la nuit de ce mardi 18 août. Les pirates du web ont révélé les noms, photos, adresses, mails et numéros de téléphone des personnes inscrites sur le site sulfureux.

Les10 gigaoctets de données récoltées sont désormais consultables sur le "web invisible" (deep web), c'est à dire la partie de la toile accessible en ligne mais non indexée par les moteurs de recherche. Certaines données d'utilisateurs commencent d'ores et déjà à fuiter et amuser les twittos. Les hackeurs d'Impact Team assument parfaitement leur action dans un communiqué: "dommage pour ces hommes, des ordures qui ne méritent pas de rester discrets. Dommage pour ALM (Ashley Madison), qui a promis le secret mais n'a pu tenir cette promesse".

Suite au piratage en juillet dernier, Ashley Madison avait pourtant tenté de rassurer ses utilisateurs, majoritairement hommes, en expliquant que les données volées avaient été effacées. Les hackeurs d'Impact Team ont décidé de politiser leur action en souhaitant dénoncer le comportement des hommes qui trompent leur femme. Le hacktivisme est un phénomène en constante augmentation ces dernières années avec des cyber-militants de plus en plus engagées dans les luttes libertaires ou altermondialistes comme Anonymous. 

Lu sur leparisien.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !