Altercation entre Louis Boyard et Cyril Hanouna sur le plateau de TPMP : le député LFI va « porter plainte » contre l'animateur de C8 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Louis Boyard, le député LFI, a annoncé son intention de « porter plainte » contre Cyril Hanouna pour les insultes prononcées par l'animateur de l’émission Touche pas à mon poste.
Louis Boyard, le député LFI, a annoncé son intention de « porter plainte » contre Cyril Hanouna pour les insultes prononcées par l'animateur de l’émission Touche pas à mon poste.
©THOMAS SAMSON / AFP

Vincent Bolloré

Altercation entre Louis Boyard et Cyril Hanouna sur le plateau de TPMP : le député LFI va « porter plainte » contre l'animateur de C8

Louis Boyard avait eu un débat houleux avec Cyril Hanouna sur la crise de l’Ocean Viking. Le député La France Insoumise avait profité de son passage dans l’émission pour critiquer Vincent Bolloré, propriétaire de la chaîne C8, et pour dénoncer son action en Afrique, notamment sur le sujet de la déforestation.

Louis Boyard, le député La France Insoumise du Val-de-Marne, a annoncé, ce lundi 14 novembre, son intention de « porter plainte » contre Cyril Hanouna pour les insultes prononcées à son encontre, jeudi dernier sur C8, par l'animateur de l’émission « Touche pas à mon poste ».

Louis Boyard a fait cette annonce sur Twitter :

« Je vais porter plainte en ayant une pensée pour les millions de personnes qui ont été insultées (...) chaque fois que TPMP a invité l'extrême droite et qu'elle a tenu des propos racistes et islamophobes sur leurs émissions ».

Le 10 novembre dernier sur C8, le député Louis Boyard, qui avait été lui-même chroniqueur chez Cyril Hanouna par le passé et donc rémunéré par le groupe Canal + de Vincent Bolloré, avait accusé les « cinq personnes les plus riches » de France « d'appauvrir l'Afrique ». Il a notamment cité Vincent Bolloré, propriétaire du groupe Canal+.

Les invectives et les noms d’oiseaux avaient fusé entre Cyril Hanouna et le député Louis Boyard. « Toi, t'es une merde », avait rétorqué l'animateur, après avoir traité le député « d'abruti », de « bouffon » et de « tocard ».

Cyril Hanouna s’est excusé depuis pour les insultes proférées à l’égard de Louis Boyard en publiant un message sur Twitter :

« La seule chose que je regrette, c'est de l'avoir insulté, c'est pas un bon exemple. Pour le reste, je ne regrette rien et je défendraitoujours mes amis ».

Lors du clash entre Cyril Hanouna et Louis Boyard, le député LFI a été pointé du doigt par les chroniqueurs de TPMP pour sa tentative de faire un coup d'éclat et de faire le buzz via ces attaques et ces critiques contre Vincent Bolloré.

À Lire Aussi

« Ferme ta gueule », « bouffon »… : revivez le clash entre Cyril Hanouna et le député LFI Louis Boyard sur TPMP

Sur le plateau de C8, jeudi dernier, Louis Boyard a aussi accusé Cyril Hanouna de faire le jeu de l’extrême droite avec ses émissions sur la mort de Lola ou lorsqu’il a invité Jordan Bardella et Eric Zemmour. Cyril Hanouna a répliqué en indiquant qu'il était très ami avec des représentants de La France Insoumise, notamment Raquel Garrido, et que les représentants LFI étaient très souvent invités dans ses émissions, notamment Jean-Luc Mélenchon. 

Le député LFI Louis Boyard était invité initialement dans TPMP sur C8 jeudi dernier pour évoquer la situation de la crise migratoire en Europe et en France avec la situation de l’Ocean Viking, le navire avec 234 migrants à bord, qui a débarqué à Toulon.

S'estimant victime de censure sur le plateau de Cyril Hanouna, Louis Boyard a réclamé vendredi l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire « pour mesurer les ingérences de Vincent Bolloré sur les médias qu'il possède ».

France Info

Le sujet vous intéresse ?

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !