Afghanistan : nouvelles scènes de guerre à Kaboul avec le tir d'une dizaine de roquettes par "un groupe de terroristes" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Afghanistan : nouvelles scènes de guerre à Kaboul avec le tir d'une dizaine de roquettes par "un groupe de terroristes"
©AFP

Heures sombres

Afghanistan : nouvelles scènes de guerre à Kaboul avec le tir d'une dizaine de roquettes par "un groupe de terroristes"

Des roquettes se sont abattues dans le quartier diplomatique et près du palais présidentiel dans la matinée du mardi 21 août.

La ville de Kaboul a été la cible d'une violente attaque ce mardi 21 août. Une dizaine de roquettes ont ciblé la capitale afghane, d'après des informations d'un journaliste de l'AFP. Un reporter aurait également vu des hélicoptères militaires tirer à proximité d'une mosquée de la vieille ville de Kaboul. Une forte présence sécuritaire a également été constatée près du stade de la cité.  

Selon un membre des services de sécurité, les explosions ont donc été provoquées par des tirs de roquettes depuis l'extérieur de Kaboul. Certaines des ogives sont tombées près du palais présidentiel ainsi qu'autour des bâtiments diplomatiques et gouvernementaux. 
 
Selon des précisions de France info, des combats étaient toujours en cours dans la ville, en cette matinée. 
 
Le porte-parole du ministère de l'Intérieur a donné des informations sur les incidents survenus ce mardi : 
 
"Un groupe de terroristes a pris le contrôle d'un bâtiments de Reka Khana. Deux personnes ont été blessés. Les forces de sécurité sont en train de combattre les terroristes".
 
Aucun groupe n'a revendiqué cette attaque pour le moment. Le bilan de ces scènes de guerre n'a pas été officialisé pour le moment. 
 
Cet incident survient lors de la première journée de la fête musulmane de l'Aïd. 
 
Le président afghan Ashraf Ghani a récemment proposé une trêve de trois mois. Les talibans ont malheureusement rejeté cette proposition. Ils ont annoncé qu'ils entendaient poursuivre leurs offensives. Reste à savoir s'ils sont derrière les attaques de ce mardi 21 août à Kaboul.  
Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !