Afghanistan : Emmanuel Macron va s'exprimer ce dimanche 29 août à 20h sur TF1 depuis l'Irak | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, va s'exprimer ce dimanche 29 août au journal télévisé de 20h de TF1 depuis l'Irak.
Le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, va s'exprimer ce dimanche 29 août au journal télévisé de 20h de TF1 depuis l'Irak.
©ludovic MARIN / POOL / AFP

Voix de la France

Afghanistan : Emmanuel Macron va s'exprimer ce dimanche 29 août à 20h sur TF1 depuis l'Irak

Emmanuel Macron s'exprimera dimanche soir sur TF1 en marge de son déplacement en Irak pour évoquer la situation en Afghanistan. L'entretien du chef de l'Etat se déroulera depuis Erbil, la capitale de la région autonome du Kurdistan irakien.

Emmanuel Macron sera l'invité dimanche soir du journal télévisé de TF1, en marge de son déplacement en Irak. Le chef de l’Etat va évoquer « la situation en Afghanistan et dans la région », a annoncé la chaîne dans un communiqué.

L'entretien du chef de l'Etat se déroulera depuis Erbil, la capitale de la région autonome du Kurdistan irakien.

Emmanuel Macron est actuellement en Irak dans le cadre d’un sommet régional où la crise afghane et la lutte contre l'Etat islamique occupent le devant de la scène.

Le président avait fait une allocution sur la situation en Afghanistan le 16 août, au lendemain de la prise de Kaboul par les talibans. Depuis, la France a mené deux semaines d'opérations d'évacuations, achevées vendredi soir. Au total, près de 3.000 personnes, dont 2.600 Afghans, ont été mises à l'abri, selon la ministre de la Défense, Florence Parly.

Une délégation française a rencontré jeudi à Doha des représentants des talibans. Ces discussions ont porté sur la situation à l'aéroport de Kaboul et les opérations d'évacuations, selon les deux parties.

Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !