Affaire Vincent Lambert : la justice rejette la nouvelle demande d'arrêt des traitements | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Affaire Vincent Lambert : la justice rejette la nouvelle demande d'arrêt des traitements
©Reuters

Et ça continue...

Affaire Vincent Lambert : la justice rejette la nouvelle demande d'arrêt des traitements

Le recours avait été déposé par le neveu de Vincent Lambert pour forcer l’équipe médicale à appliquer les décisions de justice rendues par le Conseil d’Etat puis par la CEDH.


Nouvelle épisode dans l'affaire Vincent Lambert. Ce vendredi matin, le tribunal administratif de Chalons-en-Champagne, situé dans le département de la Marne, a rejeté la demande d’arrêt des traitements du patient en état végétatif.

C’est François, le neveu de Vincent Lambert, qui avait déposé ce recours le 9 septembre pour forcer l’équipe médicale à appliquer les décisions de justice rendues par le Conseil d’Etat puis par la Cour européenne des droits de l’homme qui avaient validé l’arrêt des traitements en 2014 puis 2015.

Il est convaincu que son oncle ne souhaitait pas subir d'acharnement thérapeutique et demandait donc l'application par le CHU de Reims de la décision prise le 11 janvier 2014 par le docteur Eric Kariger. Ce dernier était en charge à l'époque de Vincent Lambert, et avait décidé de stopper l'alimentation et l'hydratation artificielles de son patient en l'accompagnant jusqu'à la mort par des soins palliatifs. Mais les juges administratifs ont estimé que les médecins étaient en droit, en vertu de leur "indépendance professionnelle et morale", de suspendre le processus d’arrêt des traitements.

Vincent Lambert est un infirmier psychiatrique qui est victime de lésions cérébrales irréversibles depuis un accident la route en septembre 2008. Depuis cette date, ses proches se déchirent sur la volonté ou non d'arrêter les traitements. Cette dernière option a été plusieurs fois contestée en justice par les parents, catholiques traditionalistes.

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !