Affaire Mila : les cinq personnes en garde à vue seront jugées en juin, dont deux pour "menaces de mort" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
affaire Mila justice
affaire Mila justice
©DR / Capture d'écran / Instagram

Justice

Affaire Mila : les cinq personnes en garde à vue seront jugées en juin, dont deux pour "menaces de mort"

Agés de 18 à 29 ans, ces individus ont été interpellés dans différentes régions à travers l’Hexagone. Ils on été placés en garde à vue pour « cyberharcèlement » et « menaces de mort » à l'encontre de Mila.

Les cinq personnes placées en garde à vue dans l'affaire Mila mardi ont été déférées jeudi 11 février devant un magistrat du Pôle national de lutte contre la haine en ligne du parquet de Paris, selon des informations de Franceinfo. Elles sont convoquées devant le tribunal correctionnel de Paris le 3 juin prochain pour être jugées pour des faits de harcèlement moral au moyen d'un service de communication en ligne et, pour deux d'entre elles, également pour des faits de menaces de mort. Ils sont dorénavant placés sous contrôle judiciaire.

Mila avait été ciblée après la publication, en novembre dernier, d'une nouvelle vidéo où elle s'en prenait à ceux qui la menacent de mort au nom de l'islam.

Les cinq personnes placées en garde à vue, âgées de 18 à 29 ans, ont été interpellées dans différentes régions de France.

En novembre, le parquet de Vienne avait ouvert une enquête pour « menaces de mort par écrit et harcèlement électronique ».

Les auteurs des faits encourent jusqu'à trois ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende.

 

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !