61% des Français favorables à l'organisation des JO 2024 à Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
61% des Français favorables à l'organisation des JO 2024 à Paris
©

Grande fête

61% des Français favorables à l'organisation des JO 2024 à Paris

Les Français sont favorables à l'organisation des jeux Olympiques de 2024 à Paris, mais ils préfèreraient plutôt que la capitale organise l'exposition universelle 2025, selon un sondage Odoxa pour Le Parisien-Aujourd'hui en France.

Alors que le Conseil de Paris devrait se prononcer demain matin en faveur d'une candidature aux JO de 2024, 61 % des Français interrogés sont partant pour se lancer dans la bataille, selon un sondage Odoxa. A la question de savoir s'ils sont plutôt favorables ou opposés "à ce que les jeux Olympiques de 2024 aient lieu à Paris", 61% se déclarent favorables (44% "plutôt" et 17% "tout à fait favorable"), tandis que 38% y sont opposés (22% "plutôt" et 16% "tout à fait opposé".

Parmi les habitants de la région parisienne, les pourcentages sont très proches de ceux de l'ensemble de la population française

Les sondés jugent les JO rassembleurs (81%) et générateurs d'emplois (70%). Une majorité de sondés (62%) pense même qu'il s'agit d'un investissement de long terme.

Pour autant, 84% des sondés les jugent "trop coûteux", 65% "risqués en termes de sécurité pour le pays hôte" et la moitié des personnes interrogées les associent à "des scandales de corruption.

A la question "préférez-vous que Paris organise les jeux Olympiques 2024 ou l'exposition universelle 2025 ?", 57% des Français (59% des habitants de la région parisienne) se prononcent en faveur de l'exposition universelle, alors que 41% privilégient l'organisation des JO.

* Sondage réalisé par internet les 9 et 10 avril auprès d'un échantillon de 1.007 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !