2017 : Ségolène Royal, candidate du PS ? "Il faut que la situation soit vraiment désespérée", répond-elle | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
2017 : Ségolène Royal, candidate du PS ? "Il faut que la situation soit vraiment désespérée", répond-elle
©Reuters

Comeback

2017 : Ségolène Royal, candidate du PS ? "Il faut que la situation soit vraiment désespérée", répond-elle

Certains membres du Parti socialiste voient Ségolène Royal comme un recours possible en 2017. L'intéressée dément.

Dix ans après sa tentative ratée d'accéder à l'Elysée, Ségolène Royal va-t-elle redescendre dans l'arène ? L'hypothèse séduit certains cadres du Parti socialiste, indique Le Figaro

Parmi les soutiens déclarés à un comeback Royal, le député des Bouches-du-Rhône Patrick Mennucci, qui fut en 2007 son directeur adjoint de sa campagne. Pour lui, il faut "un candidat capable de pomper les 2-3% d'électeurs partis chez Jean-Luc Mélenchon et de contrer Emmanuel Macron sur le terrain de la modernité". Sans cela, "c'est l'effondrement assuré avec à peine 18% des voix".

L'Opinion a révélé que certains des proches de Royal se réunissent tous les mardis matin à l'Assemblée. Selon l'un des participants, "nos réunions n'ont pas pour objet de préparer sa candidature mais de maintenir le lien entre nous. (...) il est beaucoup trop tôt pour évoquer une candidature". Mais, poursuit-il, Ségolène Royal "a montré sa loyauté, sa constance, y compris vis-à-vis de ceux qui lui font du tort. Elle est sans doute la plus capable de rassembler à gauche. (...) Ségolène Royal est toujours aussi pugnace et beaucoup moins clivante que par le passé".

Mais l'interessée reste lucide. "On cherche quelqu’un pour se sacrifier ; il faut que la situation soit vraiment désespérée pour que ceux qui m’ont combattue me redécouvrent", lance Ségolène Royal au JDD. "Si c’était gagnable, on ne viendrait pas me chercher", confirmant à demi-mot avoir été approchée... mais pas par les ségolénistes.

Lu dans Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !