En 1962, les États-Unis soutenaient l'OAS | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
En 1962, les États-Unis soutenaient l'OAS
©

Téléguidé

En 1962, les États-Unis soutenaient l'OAS

Ils avaient peur que l'Algérie se range du côté de l'URSS.

En Juin 1962, voyant la partie perdue, l'OAS (Organisation armée secrète) entre en contact avec son ennemi juré le FLN (Front de libération nationale) afin de négocier des garanties pour les pieds-noirs. En fait, cette négociation aurait été encouragées par les Etats-Unis.

Dans un document "très confidentiel" daté du 2 juillet 1962, un colonel suisse affirme que les Américains auraient poussé l'OAS à s'entendre avec le FLN de peur que l'Algérie ne se range du côté de l'URSS.

"Ce sont les représentants des États-Unis à Alger, avant tout le consul général américain de cette ville, qui sont intervenus, bien entendu téléguidés par Washington, appuyés dans leur action par les agents de la CIA (Central Intelligence Agency) et nantis de fonds secrets importants."

Pourtant, ce rapprochement n'aura pas de suite au vu de l'opposition du FLN.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !