Voilà pourquoi manger de la glace donne la migraine et autre bizarreries médicales enfin expliquées | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Manger de la glace donnerait la migraine.
Manger de la glace donnerait la migraine.
©Reuters

Obscures pathologies

Voilà pourquoi manger de la glace donne la migraine et autre bizarreries médicales enfin expliquées

Craquements de doigts, mauvaise haleine post-café, éternuements sous le soleil... Ces petits problèmes dérangeants et surprenants ont une explication scientifique.

Sauveur Boukris

Sauveur Boukris

Sauveur Boukris est médecin généraliste.

Enseignant à Paris, il participe à de nombreuses émissions de radio et de télévision sur les questions de santé. Il est l'auteur de plusieurs livres médicaux dont "Santé : la démolition programmée", aux Editions du Cherche Midi.

Il a écrit  "Médicaments génériques, la grande arnaque" aux Editions du Moment.

Son dernier livre s'intitule "La fabrique des malades" aux Editions du cherche midi.

Voir la bio »

Atlantico. Se craquer les doigts est-il réellement dangereux pour la santé ? 

Sauveur Boukris : Ce n'est pas dangereux, c'est impressionnant, ça peut être gênant, douloureux pour les autres. C'est parce qu'on a du liquide dans les articulations, ce liquide est composé de gaz. Donc quand on se craque les doigts c'est comme si on faisait exploser des bulles d'air et donc ça fait à la fois ce bruit, et cela libère l'articulation. On a tous dans les petites articulations comme les grandes articulations, un liquide, composé d'oxygène, de molécules chimiques qui peuvent exploser. C'est pas grave du tout, il ne se passe rien et ne peut rien se passer.

Comment expliquer le mal de tête qui nous prend parfois quand on mange de la glace ? 

Il y a des variations. Ce n'est pas systématique chez tout le monde. Il y a des personnes très réactives, ce sont des gens qui peuvent faire comme des crises migraineuses. Ces crises c'est comme un orage dans la tête déclenché par un facteur favorisant comme le froid, ou comme boire de l'eau froide, manger des glaces. Mais tout le monde ne le fait pas, il y a beaucoup de gens qui mangent des glaces et boivent de l'eau froide n'ont jamais rien. Certaines personnes un peu plus sensibles le fond. Ce sont des gens qui sont plus sensibles qui le font, ce sont des personnes qui ont des terrains migraineux.

Après je ne connais pas exactement le mécanisme intime, ça doit stimuler un nerf, le froid doit provoquer la réaction nerveuse qui elle-même engendre des maux de têtes. C'est un peu des réactions par ricochet.

Pourquoi contre toute attente, le soleil peut nous faire éternuer ? 

C'est ce qu'on appelle des rhinites allergiques. C'est tout ce qui est environnement de la pollution. Quand il y a du soleil, on est dans une période où il y a beaucoup de pollution, en général, on est dans une phase où il y a beaucoup de pollen. Les conditions climatiques favorisent l'apparition de graninés et de pollen qui fait éternuer, donne des picotements dans le nez et donne des écoulements nasaux. C'est le soleil à travers le pollen et la pollution, un facteur aggravant.

Dans le café qu'est ce qui nous donne mauvaise haleine ? 

Le café provoque une acidité dans l'estomac et une acidité au niveau de tout le tube digestif, ça commence par l'œsophage. Chez certaines personnes qui auraient une mauvaise dentition, ou qui auraient tendance à être fumeur, une mauvaise haleine va alors apparaître. Tabac et mauvaise dentition favorisent l'inflammation de l'œsophage. Le café vient se surajouter à l'hyperactivité de l'estomac et peut provoquer une hyper acidité de l'estomac qui va provoquer la mauvaise haleine. Les trois facteurs tabac, mauvaise état dentaire plus café entrainent la mauvaise haleine. Ce n'est rien de grave, c'est simplement gênant et perturbant. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !