Voici enfin le vrai et très révélateur visage de l'Europe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Voici enfin le vrai et très révélateur visage de l'Europe
©Reuters

Diversités

Voici enfin le vrai et très révélateur visage de l'Europe

Derrière les noms France, Allemagne, Italie etc. se cache une réalité qu'il faut appeler par son nom. Et qui dessine un autre paysage européen.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Les médias n'en ont que pour le Brexit. La Grande-Bretagne sans l'Europe…L'Europe sans la Grande-Bretagne… Un drame ? Une tragédie ? Bien sûr que non. Une séparation qui ne changera rien au fait que les Anglais resteront des Européens, nos amis, nos alliés, épris de la même culture. Il y a une autre réalité bien plus préoccupante pour l'avenir du continent. Celle que montre la carte que nous publions sur l'immigration en Europe. 

Pour chaque état, cette carte indique le pays qui est la principale source de son immigration. Ça donne à réfléchir et autorise à se poser des questions sur les identités nationales : elles se manifestent avec d'autant plus de virulence qu'elles se sentent menacées. Ou, voyant ce qui se passe chez des voisins, qu'elles veulent se prémunir contre une dilution qu'elles jugent insupportable. 

Source : jakubmarian.com

Regardons l'Allemagne. En gros et en haut du palmarès, bien avant les Polonais, les Russes ou les Bosniaques, figurent les Turcs. Ils sont musulmans. Croit-on que leur appartenance religieuse bien et durablement installée en Allemagne soit pour rien dans la décision, pour le moins aventureuse, d'Angela Merkel d'accueillir des centaines de milliers de migrants de la même religion que les Turcs ? 

Un autre grand pays, la Grande-Bretagne, recèle de vraies surprises. A force d'être inondé d'images de prédicateurs haineux d'origine pakistanaise, de vidéos sur des mosquées salafistes, on aurait tendance à croire que c'est cette immigration-là qui marque l'Angleterre. Eh bien pas du tout ! C'est l'Inde qui fournit le plus gros contingent d'immigrés sur le sol britannique. L'Inde hindouiste. Pas le Pakistan musulman. 

Regardons un peu plus haut vers la droite. La Scandinavie vit paisiblement au rythme des échanges locaux ou de l'arrivée d'immigrés venus pour travailler. Et rien que pour ça. Des Polonais en Norvège. Des Finlandais en Suède. Des Russes en Finlande. L'Afrique et le monde arabe sont tenus à l'écart. Rien qui puisse affecter vraiment une population de grands blonds aux yeux bleus. 

Dans les pays de l'Europe post-communiste, la géographie démographique est proche de celle plutôt paisible des pays scandinaves. En Pologne, il y a très majoritairement une immigration en provenance de l'Ukraine voisine. Normal, les Ukrainiens sont plus pauvres que les Polonais et se déplacent pour faire des boulots dont ces derniers ne veulent plus. Dans les Balkans, pas grand-chose de neuf sous le soleil. Des Roumains un peu partout…Depuis toujours les Roms sont là-bas discriminés, persécutés, détestés. L'ouverture des frontières n'a en rien modifié cette triste donne. Bien au contraire. 

Et maintenant, last but not least, une mention spéciale pour un grand pays européen : la France. De tous les états cités ou mentionnés sur la carte, elle le seul à avoir une immigration majoritairement venue de l'autre rive de la Méditerranée. Une immigration arabe. Une immigration musulmane. Penser qu'on peut rester comme ça les bras ballants sans réfléchir aux problèmes que ça pose, sans rien dire et sans rien faire, est une dangereuse et imbécile illusion. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !