Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
©DIPTENDU DUTTA / AFP

L’art de la punchline

Un 2 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

Jean-Sébastien Ferjou est revenu sur Twitter sur la nouvelle attaque terroriste à Londres, la polémique Mila, la décision du Conseil d'Etat concernant la circulaire Castaner ou bien encore sur l’Europe et le Brexit.

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou est l'un des fondateurs d'Atlantico dont il est aussi le directeur de la publication. Il a notamment travaillé à LCI, pour TF1 et fait de la production télévisuelle.

Voir la bio »

Nouvelle attaque terroriste à Londres

Le groupe Etat islamique a revendiqué l’attaque de dimanche dans le quartier de Streatham à Londres. L’auteur a été abattu. Deux personnes auraient été directement blessées par l’assaillant, muni d'une arme blanche. L'une de ces deux personnes, un homme, est entre la vie et la mort, l'autre, une femme, est légèrement blessée. Une troisième personne, une femme, a été légèrement blessée par des éclats liés à une arme à feu utilisée par la police. Le suspect a été identifié par la police comme étant Sudesh A., 20 ans. "Il avait été récemment libéré de prison et purgeait une peine pour des délits de nature islamiste", selon Lucy D'Orsi, une responsable de la police lors d'une conférence de presse.

Jean-Sébastien Ferjou a publié un message sur Twitter suite aux révélations de l’enquête et sur le "profil" de l’assaillant et sur son passé judiciaire : 

"Selon la BBC, le terroriste poignardeur du jour à Londres venait juste d’être libéré de prison après avoir été condamné pour des faits de... terrorisme Errare humanum est, perseverare diabolicum. Et je ne parle pas de lui..." (lien vers le tweet). 

Affaire Mila 

Le rectorat est mobilisé pour tenter de trouver une solution pour la jeune Mila, après la polémique suite à ses déclarations sur l’islam dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. La jeune fille n’a toujours pas de solution pour retrouver le chemin du lycée. Les conditions de sécurité sont notamment évoquées. 

Le directeur de la publication d’Atlantico a relayé un article de La Voix du Nord et a commenté avec le message suivant sur Twitter : 

"#Mila : donc ses camarades sont divisés et ça suffit pour qu’elle ne puisse pas revenir dans son lycée ? Un pays où les mineurs sont rois est un pays de pleutres et de lendemains qui pleurent" (lien vers le tweet). 

Brexit

Emmanuel Macron a publié sur les réseaux sociaux un commentaire sur la campagne du Brexit : 

"La campagne du Brexit en 2016 a été faite de mensonges, d’exagérations et de simplifications. Il faut à chaque instant nous souvenir de ce à quoi le mensonge peut conduire dans nos démocraties" (lien vers le tweet).

Jean-Sébastien Ferjou a commenté la déclaration du chef de l’Etat avec le message suivant sur Twitter : 

"N’y-a-t-il vraiment personne dans l’équipe d’Emmanuel Macron pour lui rappeler que si la campagne pro-Brexit de 2016 a bien été entaché par des mensonges, exagérations et simplifications, sa gouvernance aussi...? Jamais entendu parler du Conseil d’Etat ou de la Cour  des comptes ?" (lien vers le tweet). 

Europe 

Nathalie Loiseau était invitée ce week-end dans la matinale de France Inter. Elle s’est exprimée à cette occasion sur le Brexit et sur le vote des Britanniques : 

"Le Brexit est une erreur. On peut tous faire une bêtise même en état souverain. Le peuple peut se tromper, surtout quand on lui a menti." 

Lien vers le tweet et la vidéo : ICI

Jean-Sébastien Ferjou a tenu à réafir avec le message suivant : 

"Que devient une institution ayant construit sa principale légitimité sur le fait qu’elle relèverait, et de l’accomplissement de la Raison et du sens de l’Histoire, une fois que l’Histoire fait deux pas en arrière...? #Brexit L’#UE est (presque) morte, vive l’Europe !". (lien vers le tweet

Circulaire Castaner retoquée par le Conseil d’Etat 

Quelques jours après avoir rendu un avis très sévère sur la réforme des retraites, le Conseil d’Etat a suspendu une partie de la circulaire Castaner. Le gouvernement ne voulait plus attribuer automatiquement de couleur politique aux listes électorales dans les communes de moins de 9 000 habitants. 

La journaliste Judith Waintraub a publié un message sur les réseaux sociaux à cette occasion : 

"En clair, les dispositions qui auraient permis d'embrouiller les résultats des #Municipales2020. Bien essayé, mais le Conseil d'Etat est plus fort que ça ! Municipales : la très contestée circulaire Castaner en partie suspendue par le Conseil d’État" (lien vers le tweet).

Jean-Sébastien Ferjou a répondu avec le message suivant : 

"Le Conseil d’Etat veille mais les Français sont-ils vraiment, comme semble le penser le gouvernement, des patates écervelées incapables de mesurer la réalité des rapports de force politiques dans le pays par elles-mêmes...?" (lien vers le tweet).

Pour suivre et accéder au compte Twitter de Jean-Sébastien Ferjou, cliquez sur ce lien. Le compte Twitter d'Atlantico est accessible ici.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !