Trois livres pour saisir les arcanes de l’alimentation et de l’agriculture d’aujourd’hui | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Trois livres pour saisir les arcanes de l’alimentation et de l’agriculture d’aujourd’hui
©

Pour lire au vert

Trois livres pour saisir les arcanes de l’alimentation et de l’agriculture d’aujourd’hui

Pour comprendre des enjeux majeurs de notre société, voici trois livres à ne pas manquer pour comprendre les rouages incroyables de l’alimentation et de l’agriculture.

Antoine Jeandey

Antoine Jeandey

Antoine Jeandey est journaliste et auteur de « Tu m’as laissée en vie, suicide paysan veuve à 24 ans ».

Voir la bio »
 WikiAgri

WikiAgri

WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les articles partagés sur Atlantico sont accessibles au grand public, d'autres informations plus spécialisées figurent sur wikiagri.fr

Voir la bio »

Les deux thèmes sont liés, mais peuvent évidemment être traités de différentes manières. Gil Rivière-Wekstein a choisi le ton de la polémique pour son ouvrage Panique dans l’assiette, qu’il a sous-titré « Ils se nourrissent de nos peurs ». Il y dénonce ceux qui entretiennent la peur, l’organisent même, face à notre industrie agroalimentaire. Le parti pris est délibéré, l’auteur montre du doigt les « anti », démolit un à un leurs arguments, donne des renseignements précieux sur le fonctionnement de ces ONG qui, sous le couvert de rétablir des « vérités », en proposent d’autres de substitution sortant étrangement de tout raisonnement fondé sur des arguments scientifiques avérés.

Page 26 de Panique dans l’assiette, on peut lire : « Lorsque l’actualité braque ses projecteurs sur tel ou tel retrait de produits alimentaires, la panique guette, alors que l’on devrait plutôt se féliciter du bon fonctionnement du système de contrôle et d’alerte. » Gil Rivière-Wekstein souhaite apporter suffisamment d’arguments pour arrêter cette peur. A vous de juger, vous le trouverez peut-être parfois outrancier dans ses opinions, mais vous devez les connaitre. Plus de renseignements à la fin de cet article paru sur WikiAgri.

Agriculteurs, les raisons d’un désespoir est proposé par un étrange panel composé d’un journaliste spécialisé dans l’agriculture (pour le Figaro) et agriculteur lui-même dans la Mayenne, Eric de la Chesnais, d’un élu de la région parisienne (conseiller municipal de Courbevoie) à l’origine du projet de loi contre le gaspillage alimentaire, Arash Derambarsh, le tout étant préfacé par une co-fondatrice de l’association L214 (vous savez, celle qui diffuse régulièrement des images des abattoirs...), Brigitte Gothière. Cet ensemble a priori hétérogène se révèle complémentaire et parvient à décrire avec exactitude un monde agricole aux abois, qui a vu le système qui le régit évoluer au fil des années, le plus souvent à son détriment.

Le système agricole actuel, les errements de la Pac, la course à la compétitivité, les évolutions sociétales, la prédominance du syndicat agricole majoritaire, la nécessaire remise en cause du fonctionnement des Chambres d’agriculture, un gaspillage alimentaire effrayant… Tout y est décliné avec minutie, avec en fil rouge les conséquences, le plus souvent fâcheuses, pour la population agricole. Et la vocation de faire évoluer les choses. Plus de renseignements ici.

Enfin, terminons par un tout petit livre, d’un bien modeste auteur, Dominique Lemaitre. Quand j’étais petit, je serai agriculteur n’a certes rien d’une oeuvre littéraire. Son paysan d’auteur n’est pas un champion de l’écriture, il a même laissé quelques fautes. Mais l’intérêt est ailleurs. Cet opuscule a la valeur d’un témoignage, édifiant, sur l’évolution de l’agriculture vue de l’intérieur, par un personnage à forte consonance autobiographique (l’auteur a pris un pseudonyme, car il y décrit, entre autres, des difficultés de compréhension avec plusieurs membres de sa famille qu’il doit continuer à côtoyer aujourd’hui).

Le gamin de 5 ans né dans une famille de paysans grandit, explique comment il le devient à son tour, et surtout, comment la société évolue, et l’agriculture avec. Du maniement des phytosanitaires sans précautions (mais les choses ont changé, décrit aussi l’auteur), jusqu’à l’incompréhension de ces acteurs économiques des campagnes devant les évolutions du métier, qui conduit parfois jusqu’au suicide... Un témoignage délibéré et poignant qui vaut un immense respect à Dominique Lemaitre, qui a été jusqu’au bout de sa démarche, à compte d’auteur. Plus de renseignements ici.

Et si trois livres ne vous suffisent pas, j’en ajoute un quatrième, dont une partie seulement concerne un agriculteur. Mon travail me tue, sous-titré « burn-out, pourquoi nous craquons tous » recueille plusieurs témoignages, dans différentes professions, de personnes qui ont subi ce syndrome de l’épuisement professionnel. Et, avec un médecin, un gendarme, un patron de PME, etc., figure un agriculteur, là aussi sous pseudonyme, l’homme étant légèrement connu dans la profession... Par Emmanuelle Anizon et Jacqueline Remy.

Après ces lectures, même en étant ignare à l’origine, vous posséderez tous les éléments pour vous forger une opinion solide sur les arcanes de l’agriculture et de l’alimentation aujourd’hui…

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !