Pourquoi boire du thé peut se révéler meilleur que de boire de l'eau | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Boire du thé serait excellent pour lutter contre les maladies chroniques.
Boire du thé serait excellent pour lutter contre les maladies chroniques.
©Reuters

Thé ou café ?

Pourquoi boire du thé peut se révéler meilleur que de boire de l'eau

Les bienfaits du thé sont multiples : il prévient les maladies cardiaques, cardiovasculaires, l'ostéoporose, les fractures...

Il n'y en a toujours que pour le café. Entre Starbucks qui lance sa nouvelle machine Verismo pour concurrencer Nespresso, ou l'acteur George Clooney qui vante justement les dosettes de la cafetière Nespresso – What else ? – on en oublierait presque le thé. Et ce serait un bien grand tort compte tenu des bienfaits que cette boisson prodigue à l'homme. Alors que s'est tenu en septembre à Washington le cinquième symposium international scientifique sur le thé et la santé des hommes, il est grand temps de faire un petit récapitulatif de tout ce que cette boisson peut vous apporter, et rappeler que boire du thé est même meilleur que boire de l'eau selon certains médecins. Le Dr Ruxton expliquait ainsi à la chaîne anglaise BBC que si "l'eau remplace avant tout les fluides, le thé remplace les fluides mais contient également des antioxydants, il a donc deux choses pour lui" !

Si de nombreuses études ont montré les qualités antioxydantes du thé, de nouvelles recherches suggèrent que la plante a aussi des propriétés préventives contre les maladies chroniques. A commencer par l'ostéoporose, une maladie qui se caractérise notamment par une fragilité excessive du squelette due à une diminution de la masse osseuse et à l'altération de la microarchitecture osseuse. Le thé pourrait ainsi permettre de réduire le risque de fractures et améliorer la masse osseuse selon une étude menée par les scientifiques du Texas Tech University Health Sciences Center. Les chercheurs ont en effet testé les bienfaits du thé sur les os de 171 femmes ménopausée, qui courent un très grand risque d'ostéoporose, et se sont rendu compte que la consommation de thé pendant seulement trois mois avait permis un remodelage osseux, mais avait également diminué les dommages liés au stress oxydatif. Les participantes à l'expérience consommaient quotidiennement le temps de l'expérience entre quatre et six tasses de thé.

Mais ce n'est pas tout. Loin de là, même. Les scientifiques ont également montré lors du symposium que le thé avait aussi des propriétés préventives pour les maladies cardiaques. Des chercheurs ont en effet prouvé que la consommation de thé noir permettait de réduire la pression artérielle, mais aussi l'action négative des graisses dans les artères. Le thé contient en effet  des flavonoïdes qui entraînent une dilatation des artères. Pour arriver à cette conclusion, ils ont demandé à une vingtaine de personnes qui faisaient de l'hypertension et à 19 autres qui n'en faisaient pas de ne boire rien qu'une tasse de thé noir avant d'avaler un repas riche en graisses. Boire ne serait-ce que trois à quatre tasses de thé quotidiennement pourrait ainsi entraîner une diminution des attaques cardiaques et des maladies cardiovasculaires selon les médecins.

Il est par ailleurs important de rappeler que la consommation de thé vert peut aider à brûler jusqu'à 100 calories par jour selon une étude hollandaise. Vous savez donc ce qu'il vous reste à faire pour être en meilleure santé ! Vous pourriez bien changer votre avenir, et qui sait, peut-être même en avoir un aperçu… C'est bien connu, la tasséomancie, ou la lecture des feuilles de thé, est un excellent moyen de découvrir ce qui nous attend !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !