Où garer son scooter ou sa voiture pendant l’été à Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Où garer son scooter ou sa voiture pendant l’été à Paris
©

Bonne question

Où garer son scooter ou sa voiture pendant l’été à Paris

Vous ne savez pas où stationner votre véhicule pendant vos vacances ? Voici quelques pistes pour vous éviter de débourser une fortune tout en ne risquant pas de vous le faire voler pendant la période estivale.

Pierre Chasseray

Pierre Chasseray

Pierre Chasseray est délégué Général de l'association 40 Millions d'automobilistes.

Voir la bio »

Depuis quelques jours, les rayons de soleil constants nous rappellent que pour beaucoup d'entre nous, les vacances approchent. Mais si pour l'écrasante majorité d'entre nous, nos véhicules nous suivront ou resteront sagement stationnés dans leur box, il n'en reste pas moins que d'autres connaitront dans les jours à venir une problématique de stationnement de leur fidèle compagnon motorisé.

Si nous pensons en effet aux usagers des grandes villes comme Paris, quelle solution simple s'offre à eux ? Dans une ville qui a vu disparaître progressivement la gratuité des espaces de parkings, convenons que le stationnement pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines pour les plus chanceux risque de s'avérer pour le moins problématique.

S'il existe des solutions évidentes comme le stationnement souterrain, cette alternative aura un coût évident pour le conducteur, qu'il soit à deux roues ou à quatre… Les règles de stationnement rendant impossible la "sédentarisation" d'un véhicule sur la voie publique, les usagers devront faire preuve d'imagination pour éviter le coût prohibitif du stationnement ou pire, une mise à la fourrière qui pourrait s'avérer extrêmement couteuse au retour des congés.

Il y a bien la solution gratuite du stationnement en périphérie des grandes villes dans des emplacements gratuits mais gare à la mauvaise surpriseune nouvelle fois de se voir verbaliser pour un véhicule stationné trop longtemps sans bouger sur la voie publique auquel cas la gratuité potentielle pourrait être compensée par une répression onéreuse. Sans pour autant omettre la probabilité certes faible mais bien réelle d'attirer la convoitise d'un "mal attentionné" qui pourrait être tenté par l'effraction ou le vol possible de votre fidèle moyen de transport.

Alors solution gratuite dans les grandes villes? Difficile de la faire rimer avec sécurité… A moins que les contacts utiles de votre célèbre smartphone ou réseau social ne révèle un ami pas si éloigné qui pourrait héberger votre véhicule. Certes il s'agit d'un conseil simple et de bon sens mais certainement l'unique solution à la fois sécurisante et gratuite.

A l'heure où le parking dans les grandes villes devient de plus en plus rare et de plus en plus cher, où le stationnement devient une manne financière non négligeable, force est de constater que tout semble pousser l'usager motorisé vers des stationnements privés relativement couteux.

Il reste cependant la solution de partir en vacances avec notre véhicule sur les routes de France dans un pays où les chiffres de la Sécurité sur les routes sont parmi les meilleurs du monde ou bien à tenter l'expérience du prêt de notre véhicule afin de tester le concept du "partage". 

Stationner sécurisé et en toute gratuité reste donc tout à fait envisageable mais une nouvelle fois, c'est nos liens sociaux qui viendront pallier à des tarifs "estivaux" coûteux. 

Dans tous les cas, "40 millions d'automobilistes" vous souhaite d'excellentes vacances.

Bonne route !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !