Non, la gastro-entérite ne fait pas maigrir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Non, la gastro-entérite ne fait pas maigrir
©

Pas la peine de lécher la porte du métro

Non, la gastro-entérite ne fait pas maigrir

Après les boules de coton, l'alcool et le ver solitaire, la rumeur voudrait que le dernier "hardcore diet" à la mode soit la contraction volontaire d'une gastro-entérite. Une idée improbable, idiote et dangereuse pour la santé.

Jean Vitaux

Jean Vitaux

Jean Vitaux est médecin gastro-entérologue. Il a publié La gastronomie (« Que sais-je ? », PUF), le Dictionnaire du gastronome (en collaboration avec Benoît France, PUF) et La mondialisation à table (PUF).

Voir la bio »

Atlantico : Après qu'on se soit aperçu que certaines personnes, essentiellement des jeunes filles, attrapaient volontairement le ver solitaire à des fins amaigrissantes, la rumeur court désormais qu'il faudrait attraper des gastro-entérites pour perdre du poids. Que penser de cette idée quelque peu surréaliste ?

Jean Vitaux : L'idée n'a aucun sens d'abord parce qu'en général la gastro-entérite ne peut pas s'attraper volontairement comme on sortirait en étant trempé dans le froid pour contracter un rhume. Les gastro-entérites ont deux origines : virales et par toxi-infections alimentaires.

De plus, il y a un délai de huit jours entre l'entrée des germes dans le corps et le début de la maladie. Si on imagine ensuite qu'il faille attendre ses effets pour "perdre du poids (attention, cela ne marcherait de toute façon pas) ce ne serait pas vraiment une méthode drastique de perte de poids.

Pour résumer, en plus d'être statistiquement totalement aléatoire, cette méthode si elle marchait, ce qui n'est pas le cas, prendrait du temps. Ce qui n'est pas le but de ce type de régimes extrêmes.

Il est toutefois incontestable que la gastro-entérite "vide" le corps. Si la méthode a peu de chance de pouvoir être mise en place, ne fait-elle pas perdre du poids quand même ?

Non, car ce que la gastro-entérite fait essentiellement perdre, c'est de l'eau. Et cette eau vous finirez par la boire et en moins de 48h après la fin de la maladie votre corps aura réabsorbé toute l'eau perdue à cause de la gastro-entérite. En effet, même dans les régimes les plus extrêmes il est bien évidemment impossible de ne pas boire d'eau, au contraire. Du coup, une méthode qui ferait perdre de l'eau n'a absolument aucun sens sur le plan diététique, sur le long terme. Ni sur la plan médical d'ailleurs.

Si toutefois quelqu'un parvenait à attraper plusieurs gastro-entérites consécutives, quelles en seraient les conséquences médicales ?

Là encore, les possibilités sont faibles… En effet, puisqu'une importante partie des gastro-entérites sont virales, si vous attrapez le virus vous ne le rattraperez pas par la suite puisque votre organisme sera immunisé contre lui. Reste les gastro-entérites d'origine toxi-infectieuses qui impliqueraient des absorptions consécutives de germes ou de toxines…

La gastro-entérite n'a pas d'autre intérêt que de provoquer des troubles moteurs de l'intestin et des colopathies fonctionnelles. En contracter une, ou pire plusieurs, de manière volontaire est une idée profondément délétère. Si après avoir contracté plusieurs gastro-entérites commencent à apparaitre régulièrement des troubles de types diarrhée ou constipation, cela aura exactement l'effet inverse de celui recherché...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !