Le scandale de la vidéo truquée par l’Elysée : non les soignants n’ont pas applaudi avec Macron ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Le scandale de la vidéo truquée par l’Elysée : non les soignants n’ont pas applaudi avec Macron !
©Capture d'écran Franceinfo

Un président ne devrait pas faire ça

Le scandale de la vidéo truquée par l’Elysée : non les soignants n’ont pas applaudi avec Macron !

Ecœurés ils protestent et diffusent les vraies images. Elles sont accablantes pour les charcutiers du Faubourg Saint-Honoré.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Vous avez tous vu – ou pu voir – ces images touchantes. Elles étaient sur BFMTV, LCI, France 2. Un moment d’émotion fusionnelle. Macron de tout cœur avec les soignants. Les soignants fraternellement unis avec Macron. L’Elysée a envoyé cette touchante carte postale avec la mention emphatique suivante : « du CHU Bicêtre hommage à nos héros en blouse blanche ».

Les « héros en blouse blanche » n’ont pas du tout, mais pas du tout apprécié. La vidéo montre Macron et des soignants applaudir en même temps. Trop beau pour être vrai. Et effectivement, ce n’est pas vrai. La vidéo est truquée et mensongère.

Les applaudissements des soignants s’adressent en fait à une infirmière qui a durement interpellé le chef de l’Etat en déplorant les conditions de travail dans les hôpitaux et le manque d’effectif. Pour qu’aucun doute ne soit permis, des syndicalistes ont diffusé les vraies images sur les réseaux sociaux.

Les blouses blanches sont en colère contre Macron. Mais aussi contre les journalistes, traités de « charlatans et menteurs ». Accusées les chaînes de télé se défendent. Les images, disent-elles, étaient accompagnées de l’avertissement suivant : « fournies par l’Elysée ». En tout petit quand même. Quels téléspectateurs ont pu s’en apercevoir ?

Par ailleurs qui oblige les chaînes de télé à accepter des images lissées, formatées et truquées par l’Elysée ? Nous ne sommes plus au temps de la propagandastaffel. Quoi que… Cette séquence, honteuse pour l’Elysée, n’est pas anecdotique.

Elle s’inscrit dans une frénétique politique de com’ qui est l’alpha et l’omega de la pensée macronienne. Entre être et paraître le président de la République a choisi le paraître. Mais comme souvent il se fait prendre les doigts dans le pot de confiture. Et alors des millions de Français s’aperçoivent que le roi est nu.  

Voici le lien pour le tweet et la vidéo : ICI

Voici une seconde séquence de cette visite : 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !