L’eau de coco, impact positif zéro sur votre santé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
L’eau de coco, impact positif zéro sur votre santé
©Femme actuelle // Capture d'écran

Effet mode

L’eau de coco, impact positif zéro sur votre santé

Très à la mode, l'eau de coco n'aurait finalement pas les valeurs nutritionnelles promises. Beaucoup insistaient en effet sur ses nombreuses vertus hydratantes et énergisantes.

Béatrice  de Reynal

Béatrice de Reynal

Béatrice de Reynal est nutritionniste Très gourmande, elle ne jette l'opprobre sur aucun aliment et tente de faire partager ses idées de nutrition inspirante. Elle est par ailleurs l'auteur du blog "MiamMiam".

Voir la bio »

Atlantico : Pour quelles raisons l'eau de coco n'est-elle pas de l'eau améliorée ?

Béatrice de Reynal : Il y a en effet une rumeur qui a envahi le Web il y a quelques années, prétextant que l’eau de coco était si pure et si identique au sérum humain (le liquide du sang) qu’elle était utilisée durant les conflits au Vietnam pour perfuser les blessés.  Il n’en a jamais été question bien sûr ! Les pauvres auraient été tués sur le coup.  

Mais cette réputation a quand même une base valable : le cocotier sait pousser sur un sol saumâtre (mélange d’eau de mer et douce) et même, les pieds dans l’eau sale. Les racines savent filtrer cette eau et c’est elle que l’on va retrouver dans la noix verte. Ainsi, si par aventure vous étiez coincés sur une île déserte, buvez l’eau de coco car elle vous sauvera la vie : c’est une eau stérile, propre, sans guère d’autres éléments nocifs comme sel ou autre.

En revanche, pour vous réhydrater, le meilleur est l’eau. Celle du robinet comme celle de sources.  L’eau minérale n’est pas forcément bien placée car elle peut être trop salée, ou trop riche en magnésium ou autre. Demandez à votre mairie la composition de l’eau de distribution. Si elle est peu minéralisée et pauvre en nitrate : buvez !! 

Dans quelle mesure peut-on voir ici une illustration du phénomène "the appeal to Nature fallacy" (l'appel à la nature fallacieux ) ? 

On peut bel et bien y voir l'illustration du phénomène "the appeal to Nature fallacy". Dans notre ère « pressée stressée » : on veut tout , tout de suite et on croit au Père Noël.  Or, en nutrition, il n’existe aucun miracle, aucun « scoop ».  Restez raisonnable. Depuis le temps que l’homme est sur terre, s’il existait un aliment miracle, on l’aurait déjà trouvé !!

Outre ces différents aspects, l'eau de coco est affrétée jusqu'à nous à bord d'avions qui parcourent la moitié du globe, et proposée dans des petits contenants en plastique... L'empreinte écologique de l'eau de coco est-elle significative ?

L’OMS, pour aider les populations défavorisées à survivre, a mis au point un système de filtration anti-bactéries de l’eau de coco afin de pouvoir exporter cette eau sur els continents riches. Apporter de l’eau en grande quantité coute cher, certes. Mais cette eau d’arbre est si savoureuse et si poétique que l’on peut lui pardonner quelques coups de griffe dans l’addition « coût carbone » !! 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !