Juifs, ne partez pas! Nous ne souhaitons pas rester seuls avec les autres… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Juifs, ne partez pas! Nous ne souhaitons pas rester seuls avec les autres…
©Reuters

Exodus

Juifs, ne partez pas! Nous ne souhaitons pas rester seuls avec les autres…

Vous êtes des milliers à aller voir ailleurs si l'herbe y est plus verte. Un petit remplacement qui en préfigure peut-être un autre?

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Une amie m'écrit d'Enghien. Une charmante localité bourgeoise, bordée par le lac du même nom. C'est chic. Cossu. Fortuné. En bordure du lac, de belles demeures qui valent entre 1,5 millions d'euros, et 2 millions d'euros. Nombre d'entre elles appartiennent à des Juifs. Certes, ce n'est pas bien, paraît-il, de dire qu'il y a des Juifs riches! Ils sont beaucoup moins nombreux qu'on ne le croit, mais ceux d'Enghien le sont…

Appartiennent? Non. Appartenaient! Car les Juifs d'Enghien vendent leurs maisons. Ils partent le plus loin possible de France. La majorité pour Israël. D'autres pour les Etats-Unis ou le Canada. Avec la conviction que, comme dans la Bible, la mer Rouge se referma sur leurs poursuivants. Ils sont inquiets, se sentent menacés, oppressés.

Jouxtant Enghien, il y a 3 banlieues où vivent des populations qu'ils supposent, non sans raison, hostiles : Gennevilliers, Epinay, Argenteuil. Dans cette dernière localité, il y a une mosquée. Pas n'importe quelle mosquée. Sans doute la plus grande de France. On l'appelle la mosquée Renault car elle a été érigée sur un ancien site du constructeur automobile.

On la voit de très loin. Et donc d'Enghien. Elle est énorme. Et sa taille témoigne pour les Juifs du bord de lac d'un esprit de conquête qu'ils jugent menaçant. En Israël, où certains d'entre eux vont s'installer, il y a aussi des mosquées. Mais là-bas ils ont Tsahal pour les protéger. En France?

On ne va pas pleurer ici sur le sort de Juifs qui vendent leurs maisons pour 2 millions d'euros. Ni en Israël, ni aux Etats-Unis, ni aux Canada, ils n'auront  à crier misère. Il n'empêche qu'ils étaient chez eux chez nous. Et qu'ils ne le sont plus. C'est insupportable. Pour eux. Et pour la France.

Un jour qu'il était bien inspiré (c'était au lendemain de l'attaque contre l'Hyper Casher de la porte de Vincennes), Manuel Valls déclara : "la France sans les Juifs ne serait plus la France!". Dans les milieux musulmans, ça fit hurler. Valls ne récidiva pas. Il y a en France des synagogues ou des vestiges de synagogues qui datent du 13ème et 14ème siècle. Elle date de quand, la mosquée boursouflée d'Argenteuil?

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !