J-50 avant la Coupe du Monde au Brésil : le top 10 des équipes aux joueurs les plus chers | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
La coupe du monde, tant convoitée.
La coupe du monde, tant convoitée.
©Reuters

Bling-bling

J-50 avant la Coupe du Monde au Brésil : le top 10 des équipes aux joueurs les plus chers

Alors que le mondial de football se déroulera du 12 juin au 13 juillet, le journal économique brésilien Valor a classé les équipes selon leur valeur en euros. Arrive en tête l'Espagne, avec un total de 486,9 millions d'euros.

Depuis le 30 octobre 2007, le monde du football est en émoi. Ce jour-là, la FIFA a annoncé que la vingtième édition de la Coupe du monde se déroulerait au Brésil. Le pays où le foot est roi accueillera donc pour la deuxième fois cette compétition (la première date de 1950, ndlr). Autant dire que tous les amoureux du foot en salivent déjà. De leurs côtés, les joueurs attendent aussi avec impatience le premier jour de la compétition (du 12 juin au 13 juillet). Cette Coupe du monde, malgré la multiplication des mouvements protestataires, s'annonce exceptionnelle. Et à 50 jours du match d'ouverture, l'occasion est belle de faire un rapide tour des forces en présence. Pas sur un plan technique mais d'un point de vue économique.

En effet, récemment le journal économique brésilien Valor, avec l'aide de Pluri Consultoria, entreprise d’analyses spécialisée dans le sport, a établi un classement des équipes selon leurs valeurs en euros. Première constatation avant de détailler le prix de ces équipes : toutes les stars du football qui se rendront au Brésil pèsent près de 8,4 milliards de dollars. Soit l'équivalent du PIB d'un petit pays. Hallucinant ! Dans le détail voici ce que cela donne.

L'Espagne, l'Argentine et le Brésil disposent des équipes les plus chères de la Coupe du Monde. En effet, selon l'enquête* menée par le journal brésilien Les trois nations présentent les effectifs de joueurs aux plus fortes valeurs de marché parmi les sélections en lice au Mondial. Précisément, la sélection de Vicente Del Bosque arrive en tête avec un total de 486,9 millions d'euros, devant l'équipe de Lionel Messi (474,1) et le pays hôte (470,2), indique Pluri Consultoria. Suivent l'Allemagne (445,6), la France (398,6), l'Angleterre (354,2), la Belgique (336,1), l'Italie (322,4), le Portugal (287) et la Colombie (223,4). Tout en bas du classement se trouve le Honduras, valorisé à "seulement" 32,3 millions d'euros.

Chez les joueurs, c'est l'Argentin Lionel Messi qui reste le plus cher (138,1 millions d'euros) malgré une baisse de 1,4% de sa valeur de marché sur un an. La star du FC Barcelone devance son plus grand ennemi le Portugais Cristiano Ronaldo. Le joueur du Real Madrid a lui vu sa valeur a grimpé de 11,4% en un an grâce notamment à l'obtention du Ballon d'Or 2013, pour atteindre 107,3 millions d'euros. Le troisième joueur le mieux coté est le Brésilien du Barça Neymar (67,4 millions d'euros). Sa valeur a augmenté de 22,5% l'année dernière selon les données recueillies par Pluri Consultoria. Le quatrième est l'Allemand Mario Götze, du Bayern Munich (59,7 millions d'euros). Le joueur français le plus cher est son coéquipier Franck Ribéry (38,8).

1- L'Espagne (486,9 millions d'euros)

Crédit photo : REUTERS/Sergio Perez

La sélection championne du monde en titre est donc la plus chère de la prochaine Coupe du monde. S'il est difficile de nommer une star parmi tous les joueurs tant cette équipe repose avant tout sur un collectif; selon les données de Pluri Consultoria, le joueur le plus côté de l'effectif est Juan Mata. Le milieu de terrain de Manchester United est valorisé à 46,6 millions d'euros. 

2- L'Argentine (474,1 millions d'euros) 

Crédit photos REUTERS/Jorge Adorno 

Si l'Argentine compte dans ses rangs le meilleur joueur du monde, elle ne possède donc pas l'effectif le plus cher de la compétition. Mais avec des stars telles que Sergio Agüero (Manchester City), Gonzalo Higuain (Naples) ou encore Angel Di Maria (Real Madrid), la sélection d'Alejandro Sabella compte quelques joueurs à forte valeur marchande. De quoi se hisser sur la deuxième marche du podium. Surtout lorsque l'on sait que Pluri Consultoria valorise le seul Lionel Messi à 138,1 millions d'euros. 

3-Le Brésil (470,2 millions d'euros)

Crédit photo REUTERS/Kim Hong-Ji 

Le pays hôte complète donc le podium et c'est loin d'être une surprise. Portée par son joueur-star Neymar (valorisé on l'a vu à 67,4 millions d'euros), cette sélection compte une ribambelle de joueurs à la valeur marchande très élevée. Entre l'attaquant Hulk, les milieux de terrain Oscar, Bernard ou Lucas et leur tour de contrôle Thiago Silva, le Brésil ne fait pas dans le demi-mesure.

4- Allemagne (445 millions d'euros)

Crédit photo REUTERS/Alessandro Garofalo

Là encore, retrouver l'Allemagne au pied du podium est tout sauf une surprise. La sélection profite évidemment des superbes récentes performances des équipes comme le Bayern Munich (dernier vainqueur de la Ligue des Champions) et du Borussia Dortmund (finaliste). Son joueur a la plus grande valeur marchande est d'ailleurs Mario Götze le milieu offensif de l'équipe. Il est estimé à 60 millions d'euros.

5- France (398,6 millions d'euros)

Crédit photo REUTERS/Charles Platiau

Retrouver l'équipe de France en cinquième position est en revanche une petite surprise. En effet, depuis quelques années, la sélection française déçoit au plus haut niveau. Et mis à part Karim Benzema et Franck Ribéry, elle ne compte pas vraiment de star internationale (à la rigueur Hugo Lloris mais la valeur marchande d'un gardien est souvent plus faible que celle d'un attaquant ou d'un milieu de terrain). 

6- L'Angleterre (354,2 millions d'euros)

REUTERS/Eddie Keogh

Wayne Rooney, Theo Walcott, Daniel Sturridge, James Milner, Luke Shaw, Steven Gerrard... avec de tels noms présents en sélection on comprend mieux comment la sélection entraînée par Roy Hodgson se retrouve dans ce top 10. Même si elle le doit en grande partie grâce à son attaquant vedette, le joueur de Manchester United évalué à 41,6 millions d'euros. 

7- La Belgique (336,1 millions d'euros)

REUTERS/Laurent Dubrule 

Les Diables Rouges sont LA valeur montante de ces dernières années. La sélection belge n'en finit plus d'impressionner et est même considérée par certains comme un des outsiders de la compétition. Elle compte dans ses rangs des joueurs tels que Vincent Kompany, le solide défenseur de Manchester City ou encore Romelu Lukaku qui enfile les pions avec son club d'Everton. Mais la star de l'équipe demeure Eden Hazard, le milieu offensif de Chelsea qui n'en finit plus d'impressionner sur la scène continentale.

8- Italie (321,6 millions d'euros)

REUTERS/Paulo Whitaker

La Squadra Azzura est une valeur sûre du football mondial. Quadruple championne du monde, l'équipe entraînée par Prandelli est encore une fois citée parmi les favorites de la Coupe du monde. Avec des joueurs comme Gianluigi Buffon, Mario Balotelli ou encore Andrea Pirlo, l'équipe d'Italie a de quoi voir venir. Mais le joueur le mieux côté par Pluri Consultoria n'est pas forcément le plus connu puisqu'il s'agit de Claudi Marchisio le milieu de la Juventus de Turin (29 millions d'euros)

9- Le Portugal (287 millions d'euros)

REUTERS/Rafael Marchante

Qualifié in extremis pour le Mondial brésilien, le Portugal peut compter sur Cristiano Ronaldo. Le dernier vainqueur du Ballon d'Or est sur une autre planète depuis le début de l'année. Avec le Real Madrid il enchaîne les buts et multiplie les performances de haut-vol. Ce qui a fait grimpé sa valeur marchande à plus de 100 millions d'euros.

10- Colombie (223,4 millions d'euros) 

REUTERS/Francois Lenoir

La Colombie n'a plus participé à la Coupe du monde depuis 16 ans. Une éternité tant le pays regorge de bons footballeurs. Radamel Falcao (toutefois très incertain pour la compétition) et James Rodriguez en sont les deux fers de lance. Les attaquants de l'AS Monaco ont dynamité les défenses de la Ligue 1 toute la saison et sont à surveiller de très près pendant le Mondial. 

A noter que selon Opta Sports, spécialisée dans les statistiques sportives, le vainqueur devrait être le Brésil donné gagnant avec 23.5% de chance de l’emporter. En s’appuyant sur les données des anciennes éditions, Opta cite comme autres favoris, dans l'ordre : l’Allemagne (16.30%), l’Espagne (13.8%) et l’Argentine (9.2%). La France est 10ème avec 2.2% ! Au fond de ce classement on retrouve le Ghana 30ème, l’Algérie 31e et le Cameroun 32e. Comme quoi, même en football l'argent ne fait pas tout.

*L'enquête a pris en compte 77 critères divisés en 18 catégories (âge, qualité technique, état physique, aspect marketing etc.). Les effectifs de 23 joueurs ont été constitués sur la base des rencontres précédentes des équipes. L'enquête sera actualisée le 7 mai, quand seront divulguées les listes finales pour le Mondial. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !