Faut-il se brosser les dents avant ou après le petit-déjeuner ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Faut-il se brosser les dents avant ou après le petit-déjeuner ?
©flickr.com

Bouches à bouches

Faut-il se brosser les dents avant ou après le petit-déjeuner ?

Un repas, un café, un... brossage de dent ? Le matin, il semblerait que la logique soit discutable. En plus de se débarrasser d'une haleine désagréable, se brosser les dents avant de manger pourrait présenter d'autres effets bénéfiques.

Faraj Chemsi

Faraj Chemsi

Faraj Chemsi exerce une profession médicale libérale. Il a quitté la Sécurité sociale il y a plus de vingt ans. 

Voir la bio »
Jean-François Charras

Jean-François Charras

Jean-François Charras est docteur en chirurgie-dentaire. Installé à Paris, il promeut avec son équipe une “approche holistique de la dentisterie” : le cabinet concentre son attention autant sur les besoins pragmatiques des patients que sur une démarche préventive de la santé bucco-dentaire. C’est en toute logique, donc, que l’équipe anime un site internet permettant de se familiariser avec les secrets de la dentition. 

Voir la bio »

Atlantico : Avant ou après manger ? Le brossage de dents matinal oppose deux appétences. Alors qu'il paraîtrait logique de se les laver après avoir ingéré un repas, certains persistent à se rafraîchir la bouche avant même d'avoir commencé à s'alimenter. Protection de l’émail face à l’acidité du petit-déjeuner, destruction des bactéries s’étant installées durant la nuit … Peut-on scientifiquement justifier cette pratique ? 

Faraj Chemsi : Le brossage s’effectue logiquement après s’être alimenté. Un brossage préprandial avec dentifrice fluoré et généralement mentholé risque d’affecter la gustation et donc le plaisir de savourer les aliments. Il devra donc s’effectuer sans dentifrice en cas de nécessité. Personnellement je ne vois pas l’intérêt de l’utilisation d’un dentifrice à tous les brossages. Je surnomme le dentifrice "un parfum de bouche", n’en déplaise aux marchands... 

Jean-François Charras : Se brosser les dents avant de petit-déjeuner ne présente pas vraiment d'intérêt. Quelle drôle d’idée ! Le nettoyage de dents réalisé avant de s’être alimenté ne permet pas de ramasser les débris alimentaires qui ont la fâcheuse tendance de siéger dans la cavité buccale après un repas.

Se laver les dents avoir d’avoir mangé se limite seulement à réduire la formation de la plaque dentaire (couche de protéines salivaires, bactéries et toxines) constituée pendant la nuit. Il est vrai que durant cette période, les bactéries prolifèrent, et ce, car l’ensemble du système de l’organisme est ralenti. On observe en particulier l’apparition de bactéries anaérobies (capables de se multiplier sans oxygène) qui sont productrices d’acides et de toxines. Mais ces dernières ne sont pas des intrus dont il faut absolument se débarrasser dès le lever. Lorsqu’il est éveillé, l'organisme -la région buccale comprise -reprend un rythme qui lui permet de réguler la présence des différents êtres plus ou moins nocifs qui coexistent en son sein. Aussi n’est-il pas nécessaire de se brosser les dents dès le lever si c’est pour diminuer toute présence bactérienne.

Pour ce qui est des vertus protectrices du dentifrice qui consisteraient à contrecarrer les agressions acides d’un petit déjeuner, elles sont plutôt douteuses. Lorsque vous buvez un jus d’orange, vous ne faites pas tremper longtemps vos dents contre le liquide : vous déglutissez. D’autant plus qu’au contact d’éléments acides, la production de salive augmente naturellement. Ainsi, le ph de la cavité buccale se régule-t-il tout seul, sans qu’une pâte de fluor blanche ou colorée n’ai à porter secours à quoique ce soit. 

Quels avantages et inconvénients présentent les deux alternatives ?

Faraj Chemsi : Le brossage de dents avant un repas peut être préconisé en cas d’halitose (langue chargée) et donc doit s’accompagner d’un léger brossage de langue.

Jean-François Charras : La première alternative ne présente pas d’autres avantages que d’apporter une sensation de fraîcheur dans la bouche. La seconde combine le bénéfice de la première et les avantages de la seconde : qui consistent principalement - à condition que le brossage soit bien réalisé - à supprimer la présence des bactéries sur les surfaces masticatoires et dans les espaces interdentaires. 

En tant que spécialiste de l'affection des dents, laquelle de ces deux pratiques recommandez-vous ?

Faraj Chemsi : Je recommande un brossage minutieux de la gencive vers le sommet de la dent avec une brosse à poil de dureté moyenne après chaque repas. Je souhaiterais connaître l’intérêt de ce brossage avant les repas...

Jean-François Charras : Le brossage qui vient après le petit-déjeuner est à recommander ! Ou plutôt, un nettoyage correctement effectué après le petit-déjeuner. Aujourd’hui, le brossage, qu’elle que soit la forme de la brosse, ne nettoie les dents qu’en superficie car il est d’une part, souvent très mal fait, et d’autre part mal approprié. Pour préserver une santé bucco-dentaire idéale, il faut privilégier le nettoyage de l’espace interdentaire, au moyen de brossettes ou de petits bâtonnets triangulaires en bois.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !