Droit d’inventaire et propositions d’avenir : l’offensive surprise de Nicolas Sarkozy en librairie qui booste l’optimisme de ses proches | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Droit d’inventaire et propositions d’avenir : l’offensive surprise de Nicolas Sarkozy en librairie qui booste l’optimisme de ses proches
©Reuters

He is back

Droit d’inventaire et propositions d’avenir : l’offensive surprise de Nicolas Sarkozy en librairie qui booste l’optimisme de ses proches

Nicolas Sarkozy a confirmé lundi 18 janvier l'information de Paris-Match selon laquelle il sortira à la fin du mois un livre à forte teneur politique. Alors que le timing de sortie de cet ouvrage est tout sauf anodin, l'ancien président de la République espère bien rééditer le coup de 2007 et rebondir politiquement en surfant sur des ventes qu'on annonce déjà élevées.

Bruno Jeudy

Bruno Jeudy

Bruno Jeudy est rédacteur en chef Politique et Économie chez Paris Match. Spécialiste de la droite, il est notamment le co-auteur du livre Le Coup monté, avec Carole Barjon.

Voir la bio »

Atlantico : Ce livre a visiblement été écrit dans le plus grand secret, et les conseillers de Nicolas Sarkozy ne souhaiteraient pas commenter l'événement pour le moment. Comment expliquer cette discrétion selon vous ?

Bruno Jeudy : Nicolas Sarkozy a toujours été un adepte de l'effet de surprise. Il veut s'en servir pour essayer de contrer l'offensive d'Alain Juppé sur le terrain politique, dans les médias et en librairie. En ce moment, Alain Juppé est en pleine ascension, il creuse l'écart avec Nicolas Sarkozy sondages après sondages. C'est pourquoi ce dernier a lancé cette double offensive : à la fois par la publication d'un livre et par un déploiement sur le terrain à la rencontre des électeurs, les deux volets étant concomitants. Le but ici est d'essayer d'amorcer une remontée et sonder le regard des Français sur son bilan et sur ce qu'il veut proposer. Nicolas Sarkozy doit se réinventer, et ce livre devrait y concourir.

>>> Les sarkozystes en pleine remobilisation : "Jean-Claude Trichet m'a tuer", l'argument dont l'ancien président devrait se saisir pour défendre son bilan

Selon vous, à quoi doit-on s'attendre dans cet ouvrage ?

Nicolas Sarkozy envisage depuis longtemps d'écrire ce livre. Il en avait déjà été question dès son retour à la fin de l'année 2014. Il en avait également évoqué la possibilité au moment de la fondation du parti Les Républicains. Initialement, ce livre était envisagé plutôt à la fin de l'hiver ou au début du printemps et Nicolas Sarkozy a décidé d'accélérer le mouvement. Ce livre a été écrit en partie l'été dernier en Corse, puis achevé pendant son long break de la fin, entre les dernières élections régionales et le 10 janvier, où il a mis la dernière touche à l'ouvrage. L'ancien président est lui-même peu disert sur ce qu'il veut faire à travers ce livre. Les rares fois où il l'a évoqué devant certains de ses proches qui lui conseillaient d'écrire un livre et de s'expliquer sur les erreurs qui ont pu être commises durant sa présidence, il a lâché cette phrase : "Vous me parlez d'un droit d'inventaire, je vais m'en occuper". On peut donc imaginer qu'il s'en occupe dans son livre. Ses proches parlent d'un livre très personnel. Il tire les leçons de l'exercice du pouvoir, il revient sur la campagne électorale de 2012, il évoque sa période de relatif retrait entre 2012 et 2014 et parle de l'avenir et de ce qu'il faudrait faire pour redresser le pays. Nous sommes en présence d'un objet qui se situe entre "Libre", le livre qu'il avait écrit après sa traversée du désert (1999-2001) et "Ensemble", le livre qu'il avait écrit au début de la campagne électorale victorieuse de 2007.

En 2007, son livre "Ensemble" avait été un succès politique et commercial et avait lancé sa conquête du pouvoir. Est-ce qu'on peut s'attendre aux mêmes effets cette fois-ci ? Le contexte est-il le même ?

C'est probablement l'objectif visé par Nicolas Sarkozy, qui a connu par le passé de vrais succès éditoriaux, que ce soit Libre ou Ensemble, qu'il a vendu à quelques centaines de milliers d'exemplaires. Il espère évidemment rééditer la même opération huit ans plus tard. On dit souvent que comparaison n'est pas raison. Ce n'est plus la même période, les livres se vendent moins bien. En même temps, Nicolas Sarkozy n'a pas repris la plume depuis au moins huit ans. On se souvient que son livre de campagne de 2012 a été écrit, quasi-imprimé mais finalement non publié au dernier moment à sa demande express, lui qui ne s'était pas approprié ce livre écrit par sa plume Emmanuelle Mignon.

Cette fois, le contexte est différent. Il est en difficulté dans les sondages, il est en partie lâché par certains de ses anciens proches, il est fortement critiqué dans son propre camp et veut évidemment se servir de ce livre comme un levier pour montrer qu'il a encore de nombreux supporters. Si l'éditeur a décidé de faire un premier tirage à 120 000 exemplaires, c'est qu'il espère en vendre beaucoup plus. Ce livre se vendra probablement beaucoup plus que ceux publiés jusqu'à présent par ses concurrents, que ce soit Alain Juppé, François Fillon ou même celui que Jean-François Copé vient de sortir. Son principal concurrent en librairie est aujourd'hui davantage Bruno Le Maire.

Est-ce que le timing est bon pour Nicolas Sarkozy ?

L'objectif est justement, dans cet embouteillage de production littéraire, de gagner la bataille des librairies et démontrer que les sondages ne reposent sur rien alors que les ventes en librairie reposent sur quelque chose de plus réel. Faire une démonstration commerciale, à défaut d'une démonstration politique, pour essayer de rebondir.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !