Complaisance avec l'islamisme : EELV à nouveau contraint de retirer son investiture à l'un de ses candidats aux élections départementales | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Une citoyenne s'apprête à voter lors des élections avec sa carte électorale.
Une citoyenne s'apprête à voter lors des élections avec sa carte électorale.
©Fred TANNEAU / AFP

Candidatures

Complaisance avec l'islamisme : EELV à nouveau contraint de retirer son investiture à l'un de ses candidats aux élections départementales

Jeber Trad, candidat écologiste aux départementales, a perdu le soutien des mouvements Génération Écologie et Eure-et-Loir Écologie, ce mardi 25 mai 2021, en raison de « prises de position inqualifiables » sur les réseaux sociaux.

2eme DB73

2eme DB73

2emeDB73 est passionné par la politique, très attaché à la laïcité et à l'universalisme républicain, il participe au débat politique et citoyen via les réseaux sociaux, qui permettent de toucher un public très vaste et de sensibilités très différentes. Il intervient avec On Vous Voit sur un angle mort, très peu traité médiatiquement, celui de la complaisance de certains politiques avec l'islamisme et l'indigénisme. Il intervient ici sous pseudonyme.

Voir la bio »
Moins de dix jours après l’exclusion de la liste EELV-LFI pour les élections régionales d'Abdelaziz Hafidi, un second candidat écologiste, Jeber Trad, engagé aux élections départementales dans le canton de Dreux, est à son tour lâché par ses soutiens écologistes, en l’occurrence Eure-et-Loir Écologie, et les instances locales du mouvement Génération Écologie.
Retrouvez le thread de 2eme DB73, co-fondateur du collectif On Vous Voit.
Focus sur Jeber Trad, représentant d’EELV à Dreux (Eure-et-Loir). 
Jeber Trad s’est présenté à Dreux en 2020 sur une liste citoyenne, inspirée des Gilets jaunes, et ayant reçu le soutien d’Europe Écologie Les Verts (EELV). Il se présente à nouveau à Dreux, mais cette fois directement sous l’étiquette EELV.
Par-delà son engagement officiel en faveur d’EELV, Jeber Trad publie sur son compte Facebook des posts qui traduisent des prises de position favorables à la mouvance islamiste, alors qu’il n’y parle pas ou peu d’écologie.
Il défend ainsi Tariq Ramadan dans ce post, qui semble sous entendre que les accusations de viol contre le petit fils du fondateur des Frères musulmans servent à l’éliminer injustement.
Jeber Trad a également soutenu le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), association islamiste, en relayant une vidéo de Marwan Muhammad, son ancien directeur, peu de temps avant qu’elle soit dissoute.

À Lire Aussi

« On vous voit » : le mouvement qui surveille de près les atteintes à la laïcité des candidats aux régionales (et qui en a déjà fait tomber plus d’un)
Il appuie également Baraka City, autre associations islamiste dissoute par le gouvernement, dont le président, Idriss Sihamedi, a refusé de condamner explicitement Daesh et a souhaité « qu’Allah maudisse Charlie et enflamme leurs tombes à la chaleur du soleil ».
Jeber Trad relaie aussi un post accusant différents États, dont la France, de tuer des musulmans tandis que les musulmans seraient eux accusés d’être des terroristes. Ce post victimaire entretient en réalité volontairement la confusion entre musulmans et islamistes.
Ainsi l’action de la France au Sahel pour lutter contre des groupes islamistes est assimilée fallacieusement à celle de la Chine opprimant les Ouighours et à du terrorisme contre des musulmans. Et, en France, les accusations officielles de terrorisme ne visent que les islamistes.
Jeber Trad relaie un post en faveur d’Erdogan (le Président de la Turquie proche des Frères musulmans), qui fait écho aux actions menées en France par des sympathisants de la Turquie contre la publication de la Une du Point le qualifiant de dictateur, ayant notamment conduit au retrait de cette Une d’un kiosque.
Jeber Trad dénonce en outre l’imam Chalgoumi, qui se dit représentant d’un islam modéré et républicain, et souhaite établir un dialogue avec les Juifs. Cet imam est la cible de critiques, venant notamment d’islamistes, certains le qualifiant même «d’imam des juifs».
8 jours après la décapitation de Samuel Paty, Jeber Trad affiche une photo de lui indiquant «Respect Mohamed», ce qui semble condamner les caricatures de Charlie au nom du respect du prophète, et prôner l’encadrement de la liberté d’expression par l’interdiction du blasphème.
En 2015, après les attentats contre Charlie, Jeber Trad avait d’ailleurs publié un tweet aux relents complotistes émettant des doutes sur la réalité de l’attentat et dans lequel il se décrivait comme #JeNeSuisPasCharlie.
Jeber Trad publie en outre des posts sexistes et misogynes, qui sont difficilement compatibles avec les positions féministes affichées par EELV.
Il relaie enfin une vidéo complotiste d’une femme affirmant que le Covid-19 n’existe pas et se concluant par le fait qu’on soigne prétendument cette maladie assimilée à une simple grippe par des huiles essentielles et du repos. 
Comment un tel militant, qui semble assez peu préoccupé par l’environnement, et qui prend notamment position en faveur de personnalités ou d’associations islamistes, se retrouve à représenter EELV ?
Sa candidature pourrait constituer une illustration d’une tentation «identitaire» d’EELV, constatée par certains observateurs évoquant «un recours dans les quartiers populaires à des responsables chantres d’une vision communautariste de la société».
Ou sa présence pourrait relever d’un phénomène d’entrisme, opéré sans qu’EELV ait bien conscience des idées défendues par le candidat (traduisant a minima un manque de vigilance de la part de ce parti, raison invoquée dans le cas d’Adelaziz Hafidi).
Même si c’était le cas, on peut tout de même s’étonner de la présence dans la Région Centre Val de Loire de deux représentants d’EELV aux sympathies islamistes, le cas de Jeber Trad s’ajoutant à celui d’Abdelaziz Hafidi, retiré de la liste EELV suite à mon thread.
 Il est important que les citoyens soient parfaitement informés de cette situation concernant certains représentants d’EELV. 
«Jeber Trad, candidat EELV aux départementales à Dreux a perdu le soutien des mouvements Génération Écologie et Eure-et-Loir Écologie en raison notamment de «prises de position inqualifiables» sur les réseaux sociaux, en lien avec l’islam radical».

Pour retrouver le thread original de 2eme DB73, cliquez ICI

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !