Comment nous avons hypothéqué une grande partie de l'avenir de nos enfants | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Comment nous avons hypothéqué une grande partie de l'avenir de nos enfants
©Artsper - Miguel Chevalier

Bonnes feuilles

Comment nous avons hypothéqué une grande partie de l'avenir de nos enfants

Quel sera le profil des leaders de demain ? La réponse ne peut être simple face à la complexité de la société actuelle plongée au coeur de la quatrième révolution industrielle. Dirigeant d'entreprise, enseignant, l'auteur apporte un regard original et différent sur l'évolution du monde et du leadership. Extrait de "Leaders du troisième type", de Gérald Karsenti, aux éditions Eyrolles 1/2

Gérald Karsenti

Gérald Karsenti

Gérald Karsenti est le président directeur général de Hewlett Packard Enterprise France (Hewlett Packard France SAS). Il est aussi professeur affilié au sein d'HEC Paris où il intervient sur le sujet du leadership et de la révolution digitale. Conférencier, "Influencer" sur LinkedIn, il est également chroniqueur dans la Harvard Business Review France et auteur de trois ouvrages de management.

Voir la bio »

Révolutionnaires 2.0 : à l'assaut de la bastille narcissique

Les révolutionnaires ont toujours existé. Depuis la Genèse, des leaders ont surgi pour refuser les diktats, l'injustice, la privation de liberté et guider les peuples vers d'autre shorizons. En Russie, aux Etats-Unis et bien sûr en France, les révolutionnaires ont inspiré le monde en posant de nouvelles règles du jeu. Le printemps arabe en est une illustration. Moments historiques où souffle un vent nouveau. La révolution 2.0 est moins physique. Elle est le produit de l'explosion digitale qui vient donner des ailes à des entrepreneurs, des dirigeants, des intellectuels, tous ceux en rélaité qui n'acceptent plus de rester figés. Ces individus - qui évoluent dans des secteurs très différents - refusent donc toute forme de statu quo et rien ne semble pouvoir les arrêter.

Les élites en poste nous ont conduits dans une impasse, un univers fissuré, sous perfusion. Nous avons certes connu des décennies de croissance soutenue, mais c'était en anticipation du futur. Sans en prendre toujours conscience, nous avons puisé dans les ressources de nos enfants en vivant très au-dessus de nos moyens, hypothéquant une grande partie de leur avenir. Pour en sortir, nous aurons besoin à terme d'un renouvellement des générations. Car pour un dirigeant, changer n'est pas facile. Nous avons tous une tendance naturelle à répliquer des schémas que nous connaissons bien et qui ont fonctionné précédemment. Mais cette fois, les transformations à opérer sont trop importantes et exigent un regard différent. Cette mutation que nous pressentons se fera par étapes, mais elle est inélucatble.

Notre société a généré de nombreux profils narcissiques qui ont soif de pouvoir. Leur ego est la plupart du temps totalement démesuré. Talentueux, inspirants, ils sont presque toujours parvenus à prendre les rênes du pouvoir, apportant au cours des siècles de magnifiques contributions à l'humanité. Mais ils sont aussi sujets à des débordements fâcheux, devenant alors totalement incontrôlables.

Les révolutionnaires 2.0 - ou leaders du troisième type - vont également permettre la mutation des narcissiques dominants actuellement au pouvoir afin qu'ils s'adaptent aux challenges et à venir.

Extrait de "Leaders du troisième type", de Gérald Karsenti, publié aux éditions Eyrolles, octobre 2016. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !