Bouddha et cie : la méditation de pleine conscience envahit l'univers du business... et se laisse corrompre par la même occasion ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Finance
La méditation de pleine conscience fait aujourd'hui dans le monde de nombreux adeptes
La méditation de pleine conscience fait aujourd'hui dans le monde de nombreux adeptes
©REUTERS/Edgard Garrido

Oohhhhhhhmmmmmm !

Bouddha et cie : la méditation de pleine conscience envahit l'univers du business... et se laisse corrompre par la même occasion ?

La méditation de pleine conscience fait aujourd'hui dans le monde de nombreux adeptes, particulièrement auprès des PDG des plus grosses entreprises. Formés par l'initiateur de cette pratique, Thich Nhat Hanh, ils recherchent avant tout la performance et la compétitivité, allant, pourrait-on croire, à l'encontre des préceptes bouddhistes.

Catherine Mathieu

Catherine Mathieu

Catherine Mathieu est sophrologue de profession, diplômée de l’École des Fleuristes de Paris et de l'Institut de Sophrologie de Paris, exerce depuis plusieurs années ses deux formations en harmonie. Elle a un site internet : sophrofleurs.com. Elle est l'auteur de "Osons Apprendre à Gérer nos Émotions "

Voir la bio »

Atlantico : De plus en plus de chefs d'entreprise s'adonnent à la méditation de pleine conscience afin d'augmenter leur performance en entreprise, notamment grâce à Thich Nhat Hanh, moine bouddhiste à l'origine de cette pratique. Les objectifs de performance et de compétitivité trahissent-ils les préceptes de base de la méditation ?

Catherine Mathieu : Les objectifs de performance et de compétitivité imposés par notre système d'en vouloir toujours plus, trahissent la réalité. Celle de respecter la cadence humaine. A ce jour, nous oublions de vivre, de respirer, d'exister.

Les préceptes de base de la méditation cependant ne trahissent rien ni personne, encore moins les objectifs de performance et de compétitivité. Au contraire la méditation est l'outil le plus naturel et le plus important de notre existence d’être.    

Méditation et business sont-ils cependant incompatibles ?

Non, méditation et business ne sont pas incompatibles. L'art méditatif permet et facilite la concentration, la respiration consciente et calmante, la visualisation créative, à prendre de la distance, du recul face à des situations stressantes. Pratiquer la méditation au quotidien signifie cultiver sa santé, son emploi et celle de l'entreprise. 

Certains salariés jugent cette pratique ridicule et nuisible pour l'image de leur entreprise. Comment expliquer cette réaction ?

Certains salariés ne sont pas réceptifs à l 'art méditatif et c'est bien dommage pour eux. Leur réaction manque sans doute de réflexion objective et leur jugement de valeur un manque de connaissance. Car un méditant assidu découvrira en lui une force paisible et lucide. La pratique méditative mène à la réalité de ce qui est. Bien entendu, tout dépend également de l'accompagnateur et de sa pratique.

La méditation de pleine conscience se pratique beaucoup dans le monde de la technologie, opposant ainsi vide de l'esprit et lenteur avec besoin d'un maximum d'informations et rapidité. Pourquoi ce secteur d'activité est-il tant attiré par cette pratique ?

Si ce secteur d'activité est tant attiré par cette application, c'est sûrement et grâce à l'entraînement méditatif que des résultats positifs se sont réalisés. Le monde de la technologie cherche et place tous les atouts visant la performance. La méditation est l'outil essentiel à la réussite d'une entreprise en passant par la réussite de leurs employés.  

C'est tout à leur honneur d'associer, faire et avoir avec faire et être.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !