Astérix : ce que disent les héros nationaux sur les sociétés qui les choisissent | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Les nouvelles aventures des irréductibles Gaulois se vendent comme des petits pains.
Les nouvelles aventures des irréductibles Gaulois se vendent comme des petits pains.
©

Par Toutatis !

Astérix : ce que disent les héros nationaux sur les sociétés qui les choisissent

Publié le 24 octobre à 2 millions d'exemplaires, "Astérix chez les Pictes" est un véritable succès. Une réimpression est déjà prévue pour le 12 novembre.

Thierry Rogel

Thierry Rogel

Titulaire d’une maitrise d’analyse économique, Thierry Rogel est professeur agrégé de sciences économiques et sociales au lycée Descartes de Tours (France) et intervenant dans l’enseignement supérieur (IUT de journalisme, Préparation aux concours administratifs, classes préparatoires aux grandes écoles de commerce).

Il s’est spécialisé dans la vulgarisation des sciences sociales en général et de la sociologie en particulier et est auteur de divers livres dont Le changement social contemporain (Bréal -2003) et Sociologie des super-héros (Editions Hermann).

Voir la bio »

Atlantico : Depuis sa sortie, le dernier album du plus célèbre des Gaulois, Astérix chez les pictes connait un succès tel que plusieurs réimpressions sont déjà prévues. Aujourd’hui, le Gaulois qui a su tenir tête à l’empire romain a fait le tour du monde. En quoi les héros sont-ils un reflet d'une société et de la pensée de son temps ? Traduisent-ils une sorte d’idéalisme collectif ?

Thierry Rogel Astérix a été créé en tant que parodie de la société française. C'est l'image du Gaulois qu'on avait à l'école. Il faut se rappeler que Vercingétorix est une réhabilitation du XIXe siècle pour réanimer l'idée du tiers Etat. Chaque épisode d'Astérix est soit la découverte d'un pays soit une parodie sur un caractère français particulier, par exemple Astérix et le chaudron aborde le thème de la fiscalité. Le tour de Gaule est une parodie du tour de France. Il n'y avait pas d'idée de nationalisme dans Astérix mais plusieurs références à la nation.

Il semblerait que dans les années 1960, les Français s'y soient retrouvés. Astérix jouait sur les traits de caractères des Gaulois : bagarreurs, unis mais qui se tapent dessus les uns les autres. Le combat des chefs est une parodie de la première élection présidentielle de 1965. Dans Astérix, l'idéal n'est pas flambeur mais moqueur. Les Français se moquent de leurs supposés travers. La bande dessinée est sortie en 1959, soit au début de la Vème République, ce n'est pas un hasard.

Comment les auteurs s’inspirent-ils de l’actualité politique dans la création de leurs albums ?

Il y a des références constantes à l'actualité politique bien sûr. Dans Le tour de Gaule, il y a la référence au tour de France, aux congés payés. Le combat des chefs est un ouvrage parodique sur l'élection présidentielle. Astérix et Cléopâtre est une parodie au film Cléopâtre avec Elisabeth Taylor. Astérix chez les Bretons parodie le tournoi des cinq nations. Il y a parfois des références directes, parfois un peu moins.

Dans Tintin, il y a aussi beaucoup de références à l'actualité, un peu moins pour les références nationales car la situation en Belgique est plus complexe. Tintin était assez inspiré du régime belge d'avant-guerre.

Le patriotisme d’Astérix se transforme parfois en chauvinisme voire en xénophobie. Faut-il voir chez les héros nationaux le reflet d’une certaine identité nationale ?

Non, il n'y a pas de xénophobie. Astérix a été créé par Uderzo, un dessinateur fils d'immigré italien et Goscinny, fils d'immigré juif d'Europe de l'est. Certes, dans Astérix les Africains roulent les « r » mais je ne vois pas de xénophobie particulière.

Comment justifier que certains héros comme Astérix soient "atemporels" et traversent les époques ? Sont-ils porteurs de valeurs universelles ?

Il est difficile de dire que ces héros sont atemporels. Astérix a 55 ans, Superman a 75 ans, Spirou aussi. Ce n'est pas atemporel. Les héros atemporels sont soit dans les mythologies grecques, Don Quichote ou encore certains super héros. L'atemporalité des héros se vérifiera avec le temps. Le petit Nicolas est très ancré dans les années 1960 et plait encore aujourd'hui aux enfants.

En quoi les héros sont également révélateurs des défauts de l’homme ?

Astérix reflète les défauts supposés des Français mais qui sont aussi des qualités. Les Gaulois sont râleurs mais unis. Il y a aussi des héros sans défauts comme Tintin mais ils nous intéressent moins que les personnages secondaires qui ont plus de défauts. Les super héros sont plein de défauts et de fragilité malgré les apparences et c'est ce qui les rend intéressants pour le lecteur. Les super héros ont un caractère particulier, ils sont essentiellement américains. Certains sont très patriotes et très nationalistes mais ce n'est pas le cas de tous.  

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !