Alain Bauer : le mensonge ne paie pas | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Alain Bauer :
le mensonge ne paie pas
©

Vérité officielle ?

Alain Bauer : le mensonge ne paie pas

Le Japon masque t-il la vérité à sa population ? Alain Bauer, criminologue émérite, qui conseille Nicolas Sarkozy depuis des années, estime que le gouvernement japonais comme les gouvernements démocratiques depuis le 11 septembre 2001 ne peut plus mentir.

Alain Bauer

Alain Bauer

Alain Bauer est professeur de criminologie au Conservatoire National des Arts et Métiers, New York et Shanghai. Dernier livre paru : Vivre au temps du coronavirus (Cerf)

Il est également l'auteur de Les polices en France (Puf, 2010), Les politiques publiques de sécurité (Puf, 2011), Dernières nouvelles du crime (Cnrs, 2013) et Le terrorisme pour les Nuls" coécrit avec Christophe Soullez (First, 2014).

Voir la bio »

En matière de communication de crise, la recommandation en général est de dire toute la vérité. Mais le problème est de savoir quelle vérité ! Il y a bien souvent la vérité politique, la vérité économique et la vérité technologique. Laquelle de ces vérités communiquer à l’opinion ? Ensuite, la vérité c’est bien souvent une vérité que l’on connaît au moment où l’on s’exprime.

Prenons un sujet extraordinairement technologique, comme la crue centennale en Île-de-France : je vous exprime la vérité qu’il va y avoir une crue centennale à Paris un jour prochain. Mais je ne peux pas vous dire tous les matins qu’elle va arriver bientôt. Et pourtant tous les jours qui passent nous approchent du jour ou elle arrivera inéluctablement. En ce qui concerne le nucléaire, il est écrit que tout système industriel doit avoir des accidents. Mais je ne peux pas non plus vous dire tous les matins « attention une centrale nucléaire va avoir un souci ! ».

Nos amis japonais, avec leurs centrales nucléaires endommagées, sont aujourd’hui incapables de dire comment cela va se terminer, car ils découvrent au fur et à mesure ce qui se produit, par exemple en mettant de l’eau de mer à la place de l’eau douce pour refroidir les cœurs, ils découvrent que les conséquences ne sont pas les mêmes, cela dégage plus de vapeur radioactive que prévu.

Si en France l’on subissait un tremblement de terre suivi d’un tsunami, la logique du gouvernement français serait à peu près la même que celle du gouvernement japonais car depuis le 11 septembre, les gouvernements démocratiques ont parfaitement compris le mécanisme de la gestion de crise.

A savoir :
1) dénommer la crise
2) compatir avec les victimes
3) dire que l’on va dire la vérité
4) le faire régulièrement
5) au moment opportun signifier la fin de la crise.

Le mensonge ne fait pas partie de ces fondamentaux.

 

Propos recueillis par Jean-Baptiste Giraud

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !