Disparition de l'écrivain Georges-Emmanuel Clancier | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Disparition de l'écrivain Georges-Emmanuel Clancier
©AFP

Le paradis des poètes

Disparition de l'écrivain Georges-Emmanuel Clancier

Georges-Emmanuel Clancier, poète et écrivain, est mort ce mercredi 4 juillet dans son sommeil.

L'annonce du décès de Georges-Emmanuel Clancier a été communiquée par son éditeur Albin Michel. Il était âgé de 104 ans. Georges-Emmanuel Clancier avait notamment reçu le Goncourt de la poésie, le prix des libraires et le Grand prix du roman de l'Académie française. 

"Le Pain noir", publié en 1956, était le premier tome d'une série d'ouvrages retraçant l'histoire de sa famille maternelle. Cette œuvre a d'ailleurs été adaptée à la télévision dans le courant des années 1970. 
 
Dans le quatrième tome de ses mémoires, "Le Temps d'apprendre à vivre", il avait évoqué sa résistance à l'Occupation et au régime de Vichy. Il a notamment participé à la revue "Fontaine". Les écrivains interdits par le régime (Aragon, Paul Eluard, Claude Roy, Pierre Emmanuel ou bien encore Jean Cassou) étaient publiés dans cette revue. 
 
Georges-Emmanuel Clancier a également été le directeur de programmes de la RTF puis de l'ORTF. 
 
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !