Atteinte d'un trouble auditif, "chanter devient impossible" pour Céline Dion | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Atteinte d'un trouble auditif, "chanter devient impossible" pour Céline Dion
©Capture d'écran Youtube

La voix cassée

Atteinte d'un trouble auditif, "chanter devient impossible" pour Céline Dion

La chanteuse québécoise est au plus mal. Souffrant d'autophonie, Céline Dion est contrainte d'annuler ses concerts jusqu'au 18 avril, et pourrait subir une intervention chirurgicale, révèle Closer ce lundi 9 avril.

Les fans de la star québécoise sont en émoi. Céline Dion, à quelques jours de son 50e anniversaire, est désemparée. En raison d'un trouble auditif, la chanteuse a annoncé qu'elle ne pourrait honorer ses concerts jusqu'au 18 avril, relate Closer ce lundi.

Si Céline Dion avait voulu se montrer rassurante ces derniers temps, il n'en est rien. "Elle souffre d'autophonie. Elle entend sa propre voix de façon anormalement forte. Elle entend son cœur battre très fort et sa respiration très forte. Nos oreilles sont la partie la plus importante pour chanter", confie avec tristesse Johanne Raby, sa professeure de chant, dans les colonnes du Journal de Montréal.

Ainsi, impossible pour la diva d'entendre le piano et les autres instruments qui l'entourent sur scène. "Chanter devient impossible pour elle, c'est déconcentrant et paniquant puisque chanter est son métier", poursuit-elle. La situation est telle que Céline Dion "ne peut plus chanter juste". Si la star a tenté de se soigner à l'aide de gouttes, le traitement ne semble pas avoir eu d'effet. Comme ultime recours, la chanteuse devrait recourir à une opération chirurgicale. Si celle-ci est concluante, elle pourrait faire son retour sur scène le 22 mai à Las Vegas. En attendant, ses fans croisent les doigts.

Lu sur Closer

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !