A 5 ans, il sauve la vie de son père, victime d'une crise cardiaque : en vélo, la nuit, en pyjama et tongs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
L'enfant, en pyjama et en tongs, est découvert sous la pluie, frigorifié. Il lance alors à l'automobiliste qui s'est arrêté : "Mon papa est mort". (photo d'illustration)
L'enfant, en pyjama et en tongs, est découvert sous la pluie, frigorifié. Il lance alors à l'automobiliste qui s'est arrêté : "Mon papa est mort". (photo d'illustration)
©Reuters

Héros ordinaire

A 5 ans, il sauve la vie de son père, victime d'une crise cardiaque : en vélo, la nuit, en pyjama et tongs

Ouest-France raconte comment Kévin-Djéné est parti sous la pluie pour tenter de retrouver sa maman qui travaillait. Récupéré par un automobiliste, il lui dit alors : "Mon papa est mort".

Voici une belle histoire qui réchauffe le coeur en ce début d'année lourd en émotions. Kévin-Djéné est devenu ce 6 janvier un héros en sauvant la vie de son père. Pourtant, il n’a que cinq ans. Ouest-France raconte que mercredi soir, son père a fait un malaise cardiaque alors que ce dernier était seul avec son fils. Sans se poser de questions, le petit garçon est monté sur son vélo avec une seule idée en tête : aller retrouver sa mère, Djénéba Godin, à Vitré (Ille-et-Vilaine), où elle travaillait de nuit.

Mais trop petit, l’enfant ne connaît pas le chemin. Il est arrêté sur une route de campagne entre son domicile de Saint-Pierre-la-Cour (Mayenne) et Bréal-sous-Vitré, par un automobiliste. "Je croise de nombreuses voitures et l’une d’elle me fait des appels de phare. Je continue ma route prudemment et j’aperçois ce qui ressemble à un enfant sur un vélo. C’est là que je découvre Kévin-Djéné en pyjama et en tongs, sous la pluie et frigorifié", raconte au quotidien régional l’automobiliste. Kévin-Djéné lui lance alors : "Mon papa est mort".

Il met aussitôt l’enfant au chaud, puis arrête une autre voiture pour joindre les secours. Ouest-France poursuit le récit : "En recoupant différentes informations, les gendarmes retrouvent en moins d’une demi-heure le domicile du père de famille." Lorsque les secours arrivent, l'homme est inconscient, mais peut être sauvé.cet automobiliste est très touché par la tournure des faits. L'automobiliste de conclure :"Ce petit garçon est incroyable ! Ce qu’il a fait est très intelligent. Sa mère m’a appelé pour me remercier et me dire que son époux était sorti de l’hôpital. J’en ai les larmes aux yeux, c’est une belle étincelle dans notre monde."

Lu sur Paris Match

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !