Philippe Silberzahn | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

À Propos

Philippe Silberzahn est professeur à l'EM Lyon, il enseigne le management de l'innovation et des surprises stratégiques. Il est également chercheur associé à l'Ecole Polytechnique.

Il est l'auteur de The balancing act of innovation (LanooCampus / 2010).

Ses Contributions

L’innovation totalement imprévue a complètement changé les règles du jeu sur le plan de l'industrie et dans le cadre de la protection de l'environnement

Environnement

Pulsion de décroissance ? : voilà pourquoi nous ne vivons pas dans un monde fini

Que nous vivions dans un monde aux ressources finies semble une évidence pour tout le monde. De là naissent toutes sortes de théories qui se ramènent essentiellement à la nécessité de ralentir, voire de stopper notre croissance, car comment peut-on avoir une croissance infinie dans un monde aux ressources finies? Comme souvent, cette évidence n’en est pas une; elle constitue un cas classique de sophisme, c’est-à-dire de raisonnement faux malgré une apparence de vérité.

Portrait du colonel Arnaud Beltrame, mort en s'offrant comme otage dans une attaque djihadiste. 28 mars 2018

L'importance d'un modèle pour une société

"Ni saint, ni héros, ni victime: et si on revendiquait la figure bourgeoise de l'accomplissement ?"

Quelles figures devons-nous prendre pour modèle? L’historien Arnold Toynbee montrait que toute civilisation s’inspire de figures symboliques pour définir ses valeurs dominantes et structurer ainsi sa vie sociale. À côté des figures traditionnelles de saint et de héros s’ajoute aujourd’hui celle de la victime. Aucune des trois pourtant ne traduit l’essence de notre société moderne, celle de l’accomplissement, c’est-à-dire de l’individu qui se réalise par son travail créatif. Et si il était temps de remédier à cette absence?

Cette allergie française qui nous aveugle sur les bienfaits
du libre échange

Made in France

Cette allergie française qui nous aveugle sur les bienfaits du libre échange

Nicolas Sarkozy a plaidé cette semaine pour un "Buy European act". Mais un tel projet ne passe-t-il pas à côté de certaines vertus de la mondialisation ?

Contributeurs les + lus