Variant Omicron : Yannick Jadot estime qu'Emmanuel Macron "a eu raison" de laisser tout ouvert pour les fêtes de fin d'année | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Capture d'écran RMC / BFMTV / DR
Yannick Jadot, candidat EELV pour l'élection présidentielle, était invité de la matinale de RMC et BFMTV ce lundi 20 décembre.

Stratégie vaccinale

Variant Omicron : Yannick Jadot estime qu'Emmanuel Macron "a eu raison" de laisser tout ouvert pour les fêtes de fin d'année

Yannick Jadot était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce lundi 20 décembre sur RMC et BFMTV. Il a été interrogé sur la crise sanitaire et sur la campagne électorale dans le cadre de l'élection présidentielle.  

Yannick Jadot, le candidat EELV pour 2022, était invité de la matinale de BFMTV et RMC ce lundi 20 décembre. Il a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin. Interrogé sur la menace du variant Omicron, Yannick Jadot a indiqué qu'Emmanuel Macron "a eu raison" de laisser tout ouvert pour la période des fêtes de fin d'année et à l'occasion de Noël au regard de l'attitude des Français vis-à-vis de l'épidémie. 

Yannick Jadot invite les Français "à utiliser" massivement l'autotest avant de rejoindre leur famille pour les fêtes de Noël. Il a indiqué lors de cet entretien avec Jean-Jacques Bourdin qu'il n'était pas favorable à ce stade à l'instauration d'un pass sanitaire en entreprise. Yannick Jadot considère que "les Français sont totalement responsables lors de cette période des fêtes" et respecteront les gestes barrières et les recommandations pour limiter les contaminations liées à la Covid-19. 

Interrogé sur l'élection présidentielle et sur les multiples candidatures à gauche, Yannick Jadot appelle Christiane Taubira à "rejoindre les écologistes".

RMC - BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !