Une députée de la France insoumise se bâillonne à l'Assemblée pour dénoncer la "parole du peuple écrasée" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Bâillonnée, délivrée

Une députée de la France insoumise se bâillonne à l'Assemblée pour dénoncer la "parole du peuple écrasée"

La députée Mathilde Panot dénonçait ainsi la réforme du règlement de l'Assemblée.

Une manière de marquer les esprits. Le mardi 4 juin, la députée de LFI Mathilde Panot s'est bâillonnée à la tribune de l'Assemblée pour protester contre la réforme du règlement de l'Assemblée.

"La parole qui a été écrasée, c’est la parole du peuple. Vous, toujours, vous ne faites qu’un seul geste en direction du peuple, vous le bâillonnez !". Elle s'est ensuite baillonnée au sens propre à l'aide d'un foulard.

La réforme du règlement intérieur de l'Assemblée, votée hier, a provoqué une polémique de taille. Avec pour objectif notamment de limiter le temps de parole et de laisser un seul orateur par groupe prendre la parole lors de la longue discussion générale qui précède l’examen des articles d’un texte, ce projet a provoqué un vrai boycott de la part des députés de l'opposition qui ont quitté l'hémicycle hier soir.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !