Un porte-avion américain mouille au Vietnam : une première depuis la fin de la guerre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Message envoyé

Un porte-avion américain mouille au Vietnam : une première depuis la fin de la guerre

L'USS Cals Vinston a jeté l'ancre dans le port de Danang. Une visite qui a officiellement pour but de rapprocher les Etats-Unis et le Vietnam mais qui a en réalité pour but d'envoyer un message clair à la Chine.

Pour la première fois depuis la fin de la guerre du Vietnam un porte-avion américain  mouille dans le port de Danang depuis ce lundi 5 mars. Officiellement  cette visite de l'USS Carl Vinston et de son contingent de 5000 marins et aviateurs a pour but de resserrer les liens historiques entre les deux pays selon les Etats-Unis.Thi Thu Hang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères vietnamien parle lui d'une visite de quatre jours qui va "contribuer à maintenir la paix, la stabilité, la sécurité, la coopération et le développement dans la région".

Mais derrière les discours officiels, il est difficile de ne pas voir un message implicite envoyé à la Chine dont l'appétit grandir en mer de Chine. Dans cette région, Pékin continu de construire des îles artificielles qui sont capables de servir de base militaire renforçant ainsi son emprise sur la quasi-totalité de la région faisait fi de la décision de la Cour permanente d'arbitrage de La Haye qui avait qualifié les revendications chinoises comme étant absentes de fondements juridiques. En 2014 déjà, la Chine avait installé une plate-forme pétrolière dans les eaux revendiquées par Hanoï, ce qui avait provoqué des émeutes meurtrières au Vietnam.

Lu sur Europe 1

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Xi Jinping, nouvel empereur à vie ? La Chine en marche vers un nouveau totalitarisme (et ça ne présage rien de bon sur ses intentions vis-à-vis de l’Occident)Apple, la Chine, la confidentialité des données de ses utilisateurs... et nous Protectionnisme : l’énorme (et coupable) hypocrisie de la Chine et de l’Europe face aux (mauvaises) mesures de Donald Trump

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !