Tour de France 2013 : Armstrong balance, Hinault s'énerve | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters

Coup de gueule

Tour de France 2013 : Armstrong balance, Hinault s'énerve

La Grande boucle s'élance de la Corse ce samedi 29 juin. Il s'agit de la 100e édition de cette course mythique.

Le Tour de France 2013 est sur toutes les lèvres depuis quelques jours et l'annonce du contrôle positif de Laurent Jalabert lors de l'édition 1998. Les commentaires vont bon train. Le dernier en date, ce vendredi, est celui de Lance Armstrong. L'Américain affirme qu'il "est impossible de gagner le Tour de France sans dopage" dans un entretien au journal Le Monde. "Car le Tour est une épreuve d'endurance où l'oxygène est déterminant", explique le Texan. "Pour ne prendre qu'un exemple, l'EPO ne va pas aider un sprinteur à remporter un 100 mètres, mais elle sera déterminante pour un coureur de 10 000 mètres. C'est évident" affirme Armstrong.

Invité à commenter ces déclarations ce vendredi, Bernard Hinault a haussé le ton. Le quintuple vainqueur a même décidé de couper court au direct auquel il participait sur BFMTV. Ce matin, il avait déjà exprimé son ras-le-bol disant "il a fait tous ses tours en étant dopé, donc il ne peut pas savoir. (...) Il faut arrêter avec toutes ces conneries..."

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !