Puy-du-Fou : les images de 12.000 spectateurs dans les tribunes font polémique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Crédits Photo: LOIC VENANCE / AFP

Coronavirus

Puy-du-Fou : les images de 12.000 spectateurs dans les tribunes font polémique

Les images ont fait polémique : ce samedi 25 juillet, France 2 diffusait des images de la Cinéscénie, le célèbre spectacle nocturne du Puy-du-Fou. Problème : 12.000 personnes se trouvaient dans les tribunes, alors que les rassemblements de plus de 5 000 personnes restent interdits en France, à l'heure où la circulation du coronavirus est en "nette augmentation", selon les mots du ministère de la Santé.

En réaction, le parc a annoncé réduire sa jauge. "En concertation permanente avec l'Etat, le Puy du Fou a ouvert la Cinéscénie en trois tribunes dans le respect du protocole sanitaire visant à garantir la sécurité de ses spectateurs", peut-on lire sur le compte Twitter du parc à thème français. "Ce dispositif semble susciter des inquiétudes qui pourraient nuire à la sérénité de nos futurs spectateurs. En conséquence, la Cinéscénie n'accueillera pas plus de 5 000 spectateurs dès sa prochaine représentation."

Le Puy du Fou, qui a accueilli plus de 2,3 millions de personnes en 2019, a été autorisé à rouvrir ses portes le 11 juin dernier par le président Emmanuel Macron, ce qui a fait polémique, certains accusant Philippe de Villiers de bénéficier de favoritisme.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !