Primaire de la droite et du centre : Jean-Frédéric Poisson dénonce un traitement "indigne"... et quitte le plateau de France 3 en direct | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Colère

Primaire de la droite et du centre : Jean-Frédéric Poisson dénonce un traitement "indigne"... et quitte le plateau de France 3 en direct

Le président du Parti chrétien démocrate a souhaité protester contre le traitement médiatique durant la campagne.

"Révélation" du premier débat de la primaire de la droite et du centre, Jean-Frédéric Poisson a tenu à protester contre le "traitement indigne" infligé selon lui à sa candidature par France 2 et France 3. Le président du Parti chrétien démocrate a profité d'une interview ce mercredi sur... France 3 pour le faire savoir. La tension est présente dès le début de l’interview. Alors que le journaliste lui pose sa première question "demain soir dernier débat, dans quel état d’esprit vous l’abordez ?",  le candidat annonce tout de go ne pas vouloir "répondre aux questions", du journaliste Francis Letellier.

Invité à expliquer les raisons de son silence, Poisson assure que "le traitement infligé depuis le début de la campagne par France 2 et France 3 est indigne", précisant par ailleurs que ses concurrents ont été invités "pendant des durées très longues" alors que lui de disposerait que de quelques minutes. Le journaliste lui demande alors de "respecter les téléspectateurs" et commence à lui poser des questions sur les sondages et Marine Le Pen… mais Jean-Frédéric Poisson déclare rapidement "je quitte le plateau" avant de s’exécuter. "C’est ce qu’on appelle faire du buzz à pas cher", rétorque Francis Letellier.

Lu sur 20 minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !